Image default

Avec ses 155 arbres remplacés, l’allée royale de la Saline d’Arc-et-Senans dans le Doubs se refait une beauté


Depuis lundi 4 octobre, 155 arbres de l’allée royale de la Saline d’Arc-et-Senans sont abattus. Malades ou mal entretenus, ils vont être remplacés par des essences qui résistent au changement climatique. Un projet à 300.000 euros qui s’inscrit dans celui de l’immense cercle de la Saline.

L’intervention était devenue urgente selon le conseil départemental du Doubs. Depuis ce lundi 4 octobre, la société bisontine Vert Tiges a entamé l’extraction des 155 arbres – majoritairement des acacias – qui entourent l’allée des Sauniers, l’une des allées historiques de la Saline royale d’Arc-et-Senans. Malades, les arbres étaient devenus beaucoup trop fragiles pour perdurer dans le temps.

« Des arbres ont pourri à l’intérieur »

« Les arbres ont été expertisés récemment et la grande majorité se trouvent dans un très mauvais état sanitaire » explique Mikulas Hvézda, élagueur arboriste en charge du chantier, « La décision a donc été prise de les couper et de les remplacer par des noisetiers de Byzance et des érables ».

Des cavités, des champignons, des branches cassées : l’origine de cette maladie qui touche une bonne partie des arbres de l’allée royale viendrait en fait d’un mauvais entretien, selon Adam Ginet, élagueur sur le site : « Certains arbres ont été coupés beaucoup trop bas il y a quelques années, et du coup ça a pourri à l’intérieur » constate-t-il, « C’est descendu dans le tronc, jusqu’au pied de l’arbre. Et ça devient dangereux car certaines branches en deviennent très fragiles ».

Le risque : des arbres ou des branches pourraient tomber sur la route qui longe la Saline, la départementale 17, et perturber la circulation. Il a donc fallu agir vite et intégrer ce projet aux travaux du grand cercle de la Saline. Coût de l’opération : 300 000 euros pour déraciner les tilleuls et acacias malades, et planter de nouvelles essences qui devraient pouvoir s’adapter au changement climatique.

Un projet à 300 000 euros

« C’est un projet qui s’intègre à celui du cercle immense. On travaille sur l’environnement global de la Saline afin de conserver l’architecture et le patrimoine de ce lieu le long de la D17 » explique Ludovic Fagaut, vice-président du conseil départemental du Doubs, « Les nouveaux arbres ont entre 4 et 5 ans et mesurent déjà plusieurs mètres de haut. Donc dès leur plantation, l’allée royale aura une conformité par rapport à ce qu’on peut connaître actuellement » poursuit-il.

Plantation début novembre

Les travaux d’extraction devraient être terminés la semaine prochaine le long la départementale. Il faudra ensuite attendre le début du mois de novembre pour que les nouvelles essences soient plantées. L’inauguration du nouveau-demi-cercle qui doit compléter l’architecture imaginée par Claude-Nicolas Ledoux en 1779 est elle prévue en juin 2022.





Source France 3

Autres articles

24 artisans et acteurs du tourisme labellisés dans le Parc National de Forêts

adrien

Alsaciens de passage à Paris, venez profiter d’une vue imprenable sur « L’Arc de Triomphe empaqueté » de Christo

adrien

pourquoi la station de ski du Col de la Loge connaît une affluence record

adrien

Pyrénées-Orientales : le cri d’alarme des professionnels du tourisme pour élargir d’urgence la limitation des 100 km

adrien

les thermes de Luchon vont faire peau neuve

adrien

le beau bilan estival de la région Occitanie

adrien