Image default
Tourisme

c’est l’heure des grands départs à l’aéroport d’Ajaccio



Avec la fin du mois d’août, et les retours de vacances, comment gérer la forte affluence dans les aéroports ? Malgré la crainte d’une saison blanche, les touristes ont répondu présent cet été. À l’aéroport d’Ajaccio, 22.000 passagers sont attendus sur le week-end. 

L’heure du grand départ a sonné pour de nombreux touristes venus profiter de la Corse pour se ressourcer cet été.

Valises à la main et visages masqués, ils étaient nombreux à se presser, samedi 29 août, dans les couloirs de l’aéroport d’Ajaccio. Pour ce week-end de grand départ, pas moins de 22.000 passagers sont attendus.

Un bal de passagers qui rassure au sein de l’aéroport : le scénario catastrophe d’une saison blanche tant redouté, des fautes de l’épidémie de coronavirus, a finalement été évité. 

« Avant le démarrage de la saison, les prévisions n’étaient pas très optimistes », se souvient ainsi José Raffalli, directeur d’exploitation de l’aéroport Napoléon-Bonaparte.

 

Avant le démarrage de la saison, les prévisions n’étaient pas très optimistes.

José Raffalli, directeur d’exploitation de l’aéroport d’Ajaccio

« Mais on a quand même fait un mois de juillet avec 70% de fréquentation par rapport à l’année dernière. »

Quant aux chiffres pour le mois d’août, ils s’annoncent encore meilleurs :  » À l’heure où l’on se parle, nous sommes à 95% de fréquentation. C’est donc un très bon mois d’août, vu le contexte.« 

Distanciation physique difficilement respectéeUne saison pour autant bien différente de celle de l’an passé : marquage au sol, port du masque obligatoire et gel hydroalcolique sont désormais la norme.

Avec l’afflux de voyageurs, il est parfois difficile de faire respecter la distanciation physique d’un mètre recommandé. 

Pas de quoi pour autant inquiéter les passagers, comme ce touriste, qui explique ne ressentir « aucune inquiétude. »

« On retient que de toute façon au fil des siècles, il y a eu des épidémies comme celles-là. Aujourd’hui, nous avons la chance d’avoir des équipements pour s’en protéger, et globalement les gens ont l’air plutôt responsables ».

Une autre voyageuse, elle, concède que certes, le mètre de distance n’est « pas tout à fait respecté« , « mais à part ça toutes les personnes portent des masques, tout le monde est équipé. »

 

Tourisme : c’est l’heure des grands départs à l’aéroport d’Ajaccio

Rebond épidémiqueÀ la suite du récent passage de la Corse en zone orange – c’est-à-dire en vigilance accrue face à la circulation de la Covid-19 -, l’Agence régionale de santé a rappelé, hier, vendredi 28 août, l’importance de maintenir la vigilance, même en vacances. 

 

Malgré un mois d’août encourageant, des doutes se posent désormais sur l’arrière-saison, très attendue par les professionnels du tourisme : la fréquentation va-t-elle se poursuivre face à cette recrudescence de l’épidémie ?

Pour l’heure, l’aéroport table sur 40 à 50% de baisse en septembre, par rapport à l’année passée.

 



Source France 3

Related posts

Déconfinement : pas de réouverture du lac de Serre-Ponçon le 11 mai

adrien

Coronavirus : une société catalane met au point une machine à désinfecter le sable par traitement d’eau et d’ozone

adrien

Déconfinement : la Corse veut accueillir des touristes dès le 23 juin et propose d’augmenter le nombre de tests

adrien