Covid. En Andorre, les pistes de ski sont ouvertes pour le moment aux seuls résidents de la principauté



Les stations de ski de la principauté d’Andorre ont rouvert leurs remontées mécaniques depuis le samedi 2 janvier. Les pistes sont pour l’heure exclusivement accessibles aux seuls résidents andorrans. Le port du masque est obligatoire et les stations doivent respecter une certaine jauge.

« C’est une ouverture progressive et actuellement limitée », précise Montse Guerrero, directrice de Ski Andorre. L’association Ski Andorre représente trois stations andorranes, Grandvalira, Ordino Arcalis et Vallnord pal Arinsal, dont le domaine skiable s’étend sur 300 kilomètres de pistes.

Ski réservé aux Andorrans

« Une pratique limitée actuellement car seules en moyenne 25% des remontées mécaniques sont ouvertes. Des remontées mécaniques exclusivement accessibles aux résidents du pays », tient à préciser la directrice de l’association.

Les Français qui ont accès en journée à l’Andorre n’ont donc pas le droit de skier. En raison de la fermeture des frontières liées à l’épidémie de coronavirus, les Espagnols eux n’ont pas accès à l’Andorre. Les autorités précisent que pour skier, il est nécessaire de disposer d’un forfait saison résidant tout en joignant des documents certifiant la résidence.

L’ouverture des remontées mécaniques et des pistes de ski se poursuivra, précise Montse Guerrero, « progressivement selon l’évolution des mesures prises par les gouvernements français et andorrans et selon l’évolution de l’épidémie de coronavirus ».

« C’est vrai qu’ouvrir quelques pistes à nos résidents c’est important pour le pays, une sensation de faire un démarrage, la saison de sports d’hiver pèse 40% du PIB et notre économie est mise à mal mais pour le moment on est toujours dans l’attente », rajoute la directrice de l’association Ski Andorre.

Dans un communiqué, les stations de ski andorranes disent être solidaires des stations françaises, l’Andorre ne réservant ses pistes de Grandvalira et d’Ordino Arcalís uniquement à ses résidents.

Suite aux dernières annonces du gouvernement français, l’accessibilité aux pistes andorranes se poursuivra dans les mêmes conditions que depuis l’ouverture des pistes. Grandvalira Resorts tient à s’inscrire, dans un effort collectif et solidaire, aux côtés de ses pays voisins, dans la lutte contre la propagation du virus de la COVID-19. 

Contrôle de gendarmerie

La gendarmerie des Pyrénées-Orientales met en garde les Français épris de glisse. Des contrôles en zone Cerdagne ont eu lieu ce 8 janvier et d’autres devraient se dérouler de manière aléatoire. « Au regard des contraintes sanitaires, les skieurs français de peuvent donc prétendre à la pratique du ski dans cette principauté ».

La semaine dernière le gouvernement andorran avait parlé d’une éventuelle possibilité de rouvrir ses pistes à ses voisins français et espagnols dans le cas où la situation sanitaire était plus favorable. Mais pour le moment rien n’est décidé. Cette ouverture progressive tient compte « d’une recherche d’équilibre. Nous ne pouvons pas ouvrir les stations de manière irréfléchie et irresponsable« , a expliqué le chef du gouvernement andorran Xavier Espot.



Source France 3

Autres articles

elles sont de retour sur les côtes normandes

adrien

La plage de l’île Vierge à Crozon interdite d’accès jusqu’à nouvel ordre

adrien

Tourisme et déconfinement : où dormir en Bretagne dans la zone des 100 km ?

adrien

approcher les ours de Slovénie grâce au photographe lorrain Teddy Bracard

adrien

Air France et Transavia suppriment des vols avec Paris, Carole Delga dénonce « une situation inadmissible »

adrien

les thermes de Bourbon-Lancy se préparent à rouvrir avec des mesures de sécurité renforcées

adrien