Image default

Covid, Ténérife séduit les télétravailleurs grâce au tourisme digital



Face à la crise du covid les professionnels du tourisme des îles de Canaries Ténérife ont réussi à s’adapter grâce au tourisme digital.

Les îles de Canaries et surtout celle de Ténérife ont vu leur fréquentation chuter de près de 80% depuis la crise sanitaire. Habituellement 1,5 millions de touristes sillonnent les îles chaque année. Les professionnels du tourisme ont réussi à se réinventer en misant sur le télétravail. C’est un nouveau vecteur économique qui est appelé à se généraliser en Méditerranée : le tourisme digital.

Voir le reportage

Avec la crise les hôtels ont connu des taux d’occupation d’à peine 10%. Au fil des mois un nouveau créneau a compensé en partie ce déficit, celui des télétravailleurs qui sont venus chercher un cadre idyllique pour leur activité professionnelle.

A l’image de Tiziano Dondi, le DRH de la gestion de la ville de Rome qui parvient à gérer l’ensemble du planning des personnels techniques de la ville qui intervient sur le réseau de l’eau de la capitale italienne. Il est prinicipalement venu « pour la qualité du climat et surtout pour avoir un peu plus de tranquilité. A Rome on se sentait oppressé par la crise sanitaire, c’est très pesant à vivre au quotidien« . Un moyen pour lui également de bénéficier d’un peu plus de liberté qu’en Italie où tout est moins accessible compte tenu des mesures sanitaires, et des restrictions.

Tarifs et offres adaptés à cette nouvelle clientèle

Les structures hôtellières se sont acclimatées à cette nouvelle demande en rendant par exemple le réseau Wifi plus performant. Les gammes de prix ont également évoluées face à la demande (60 euros par nuit pour un hôtel 4 étoiles) ou en créant des espaces de coworking.

Ainsi les nomades digitaux parviennent à transporter leur bureau au soleil en bénéficiant d’un fuseau horaire compatible et d’un climat de qualité.

Peu de vacanciers mais des télétravailleurs « on leur fait un  prix spécial suivant les différentes demandes, durée du séjour… Des formules à la carte pour leur assurer le meilleur environnement possible. Il faut se réinventer pour cette nouvelle clientèle qui n’est pas là pour faire du tourisme mais pour travailler » selon Monica Benaroch, sous-directrice Hôtel Playa las Américas.

Quant à Audrey Ariane, traductrice web, qui au départ était en vacances pour le surf, elle a choisi d’y rester pour télétravailler « le télétravail c’est devenu une obligation suite aux différentes restrictions… c’est une liberté mais aussi associée à une certaine discipline et c’est avant tout un choix de vie… on allie sécurité et liberté« .

Le gouvernement des Canaries a lancé de nombreuses campagnes de promotion pour attirer ce nouveau marché qu’est le tourisme digital et faire en sorte qu’il perdure au-delà de la crise.

#Mediterraneo

Partir à la rencontre du monde méditerranéen. Découvrir ses richesses, sa diversité culturelle, ses réalités multiples, à travers des portraits, des regards et plonger au cœur de l’histoire sans cesse en mouvement. 

C’est le propos de ce magazine réalisé en collaboration avec plusieurs chaînes de télévision du bassin méditerranéen.
Revoir toutes les émissions





Source France 3

Autres articles

Cigoland : le parc familial retrouve vie

adrien

Remontées mécaniques fermées, les stations de ski sans grand espoir d’une réouverture, février s’annonce noir

adrien

de la Gironde aux Pyrénées, les professionnels du tourisme sont dans le flou à cause de la COVID

adrien

3 bonnes raisons de participer à La Lorraine est formidable

adrien

les stations de ski se préparent pour une saison « normale »

adrien

avec son vélo électrique à propulsion solaire, il prépare un périple de 100 kilomètres autour de Strasbourg

adrien