Image default
Tourisme

Déconfinement et vacances d’été: la revanche du camping-car?


Si les aires de parkings sont accessibles dans certaines municipalités, il faudra attendre la réouverture des campings pour que ces zones d’accueil dédiées, souvent en bordure de ces établissements de plein-air, puissent elles aussi ouvrir.

D’après Nicolas Dayot, le Président de la Fédération Nationale de l’Hôtellerie de Plein Air (FNHPA) « des décisions préfectorales ou municipales pourraient autoriser l’ouverture de ces espaces dédiés aux camping-cars ».
Il préconise un protocole sanitaire qui permettrait aux campings de rouvrir dans les jours à venir, et espère également qu’une fermeture plus tardive de ces espaces pourrait être envisagée, pour que notamment les adeptes du camping-car, les retraités, puissent profiter de l’arrière-saison.

La décision pourrait tomber ce 29 mai pour la réouverture des hébergements de plein-air. Beaucoup espèrent au 2 juin prochain.
 

Le camping est le mode d’hébergement préféré des Français pour les vacances.
Le camping-car est peut-être LE mode de vacances qui correspond à la situation… dans des espaces dédiés bien-sûr (aire de CC, campings) quand ils rouvriront.

selon Michel Durrieu, le Directeur régional du CRT Aquitaine. 

Et dans ce contexte épidémique, on imagine que beaucoup, en couple ou en famille, vont peut-être penser à s’offrir des vacances ailleurs (en espérant que ce soit plus loin qu’à 100kms de chez soi… tout en restant raisonnable et à distance des autres vacanciers).

500 000 camping-caristes

On évalue le parc français à prés de 500 000. Des camping-caristes qui ne viendront pas tous en Nouvelle-Aquitaine mais qui ne pourront peut-être pas voyager chez nos voisins européens (et inversement…) Ils auront tout de même à coeur de profiter de leur mode de vacances préféré tout en respectant la règlementation qui évolue et, à ce jour, il faudra se contenter des 100kms « à vol d’oiseaux ».

Aujourd’hui et depuis ces dernières années, on observe un engouement pour le camping-car visible notamment dans la multiplication des sites de voyages mais aussi des publications sur le thème. Un état d’esprit qui n’a pas pour autant pris ombrage de la multiplication des mobile-homes dans les campings…
Le CC c’est une démarche de voyageur indépendant.

Selon Jean-Michel-Galès, rédacteur en chef de Camping-car Magazine (36000 abonnés), la tendance était très forte avant la crise financière et revient « à la hausse de près de 20 % ces deux dernieres années avec la mode des fourgons aménagés » qui n’auraient rien à envier aux camping-cars tout équipés.

Une envie d’évasion, durant le confinement aussi, car le site du journal a connu le double de connections depuis la mi-mars (soit deux millions) « même si c’est une période où les gens commencent à penser à leurs vacances ».

Certains vacanciers, contraints de changer leurs plans cet été, pourraient donc se tourner vers cette option en achetant, louant ou « partageant » ce type de véhicule. Car après tout, comme le dit M. Galès: « dès qu’on a fermé la porte du camping-car, c’est déjà le début des vacances ».

Et si je louais un camping-car cet été?

Pour louer et réserver son véhicule, il est possible de passer par des profesionnels comme Aviscaraway ou 
Hertztroissoleil.

Il existe  aussi plusieurs plateformes de location de camping-cars entre particuliers dont notamment:

  • Hapee.fr ,   Le site rappelle les conditions de location, d’annulation éventuelle ainsi que des recommandations sanitaires.
  • Yescapa.fr « Ne renoncez pas à l’évasion, voyagez en sécurité ! »  Ici aussi la crise sanitaire est évoquée valorisant le CC, une attitude responsable et la possibilité de se tenir loin de la foule mais près de la nature pour s’évader le temps des vacances.

La start-up basque Wikicamper 

c’est aussi une plateforme dédiée aux particuliers, vacanciers et propriétaires de CC, qui a son siège à Bidart, dans les Pyrénées-Atlantiques.

Marion Woirhaye a fondé cette start-up en 2012. L’an dernier, son entreprise a totalisé près de 15 000 locations.
Ces deux derniers mois, son équipe de 17 personnes a surtout dû gérer les reports ou annulations des nombreuses réservations du mois d’avril.

Mais depuis jeudi ça n’arrête pas!

Elle fait réference à l’annonce du Premier Ministre, Edouard Philippe indiquant qu’il était possible de réserver ses vacances. Et depuis, l’équipe de Marion répond au téléphone, chacun en télé-travail encore cette semaine, pour répondre aux attentes et réservations de toute dernière minute:

Ce mercredi, on a à peu près une réservation tous les quarts d’heure et c’est pour le week-end de l’Ascension (donc demain matin) et le mois de juin. parce que c’est vrai on a quelques démarches et documents à communiquer mais tout peut se faire en ligne.

Quid des inquiétudes sanitaires? Effectivement, selon la directrice de wikicampers, cela fait partie des questions mais pas tant que cela : « on a proposé aux propriétaires un protocole de désinfection, des noms de produits virucides, d’utiliser des alèses jetables et biodégradables. Côté document les propriétaires font suivre le mode d’emploi de leur véhicule en version numérique, comme l’état des lieux.: il n’y a pas d’échanges de papiers.

 

© Maxppp
© Maxppp

Des vacances à 100 kms de chez soi ?

Et si ces contraintes kilométriques nous permettaient de redécouvrir notre département, les paysages et richesses qui nous entourent. C’est faire contre mauvaise fortune bon coeur et la France possède bien des atouts. « Où se déconfiner à moins de 100kms de chez soi? », c’est bien ce à quoi tente de répondre le journaliste du site spécialisé

RAPPEL: Comment calculer 100kms autour de chez soi/ la carte
 

Chaque démarche à sa formule

Une fois au volant de votre camping-car, vous allez pouvoir prendre la route. Et là encore, les passionnés de camping-car vous le diront, c’est du sur-mesure. Il y a ceux qui aiment le contact, s’approcher du littoral, des sites fréquentées, et d’autres qui recherchent plus d’espace.
Selon Jean-Jacques Galès (Camping Car Magazine) il y a plusieurs profils. Car bien-sûr, « si on est en famille, on préfèrera aller dans les campings, mais souvent les gens qui aiment le CC préfèrent les petits campings municipaux car ils n’ont pas besoin de toutes les activités proposées ».
Mais pour les autres, c’est occasionnellement des aires de parkings municipaux (payantes ou non) mais pour beaucoup, il s’agit de s’éloigner de ces vacances toutes faites.

Le « bivouac libre », selon M. Galès, « le camping-car, c’est considéré comme une voiture. Si vous avez le droit de vous garer vous pouvez rester. Il faut bien-sûr ne rien laisser de votre passage. »
En revanche, il s’agit de bons sens. Il faut savoir se placer à un endroit où cela ne dérange pas et rester autonome « ne pas sortir l’auvent, les chaises, table, etc… »

L’accueil chez le vigneron, l’agriculteur… « C’est quelque chose qui a été mis en place il y a déjà 27 ans et c’est très sympa. Il s’agit d’un guide, « France-Passion », que chacun peut acheter au prix de 30 euros et ensuite, les campeurs sont accueillis sur les sites, sans réservation, et peuvent s’installer 24h, pour une étape, sur un espace de leur exploitation.

« Bien-sûr, parfois on arrive vers 18h et avant l’apéro, on choisira d’acheter sur place une bonne bouteille. Et le propriètaire vous fera peut-être visiter son vignoble… »

Tout a commencé en 1994 avec le concours de la Confédération Nationale des Vignerons Indépendants (CNCP)  qui aujourd’hui concerne des vignobles d’Alsace, du Bordelais, de Champagne, de Bourgogne, du Jura et de la Vallée de la Loire. Mais les fermes aussi et le réseau « Bienvenue à la Ferme », depuis 1997, avec des producteurs de fromages, de miel, de fruits qui font partie de cet accueil.
Un accueil basé sur le partage et la courtoisie bien-sûr.

En savoir plus sur la démarche France-Passion

Les home-campers
C’est un accueil, chez le particulier: « c’est un peu le airbnb du camping-car » ( homecamper.fr.,  campingcardhotes) On trouve différents sites qui proposent cet accueil chez les particuliers, « c’est payant bien-sûr ». 

Alors peut-être, bientôt, vous aussi, vous chanterez un air des Beach boys à bord d’un combi, ou alors cette petite ritournelle, sur un air d’accordéon! On reste en France bien-sûr…

La Chanson du camping-car par Jean-Jacques Serre

 



Source France 3

Related posts

Pyrénées-Orientales : la RN 116 coupée, le soulèvement de la route était-il prévisible ?

adrien

Locations estivales et déconfinement: puis-je louer à des personnes venant de plus de 100 kms?

adrien

Coronavirus et tourisme en Corse : comment s’annonce la saison d’été ?

adrien