Déconfinement : pas de réouverture du lac de Serre-Ponçon le 11 mai


Le 11 mai, jour du déconfinement, la Carline restera à quai. Pas de reprise pour les balades sur le lac de Serre-Ponçon. Pas encore. Ainsi en ont décidé les autorités. 

« Les plages, lacs et plans d’eaux resteront fermés au moins jusqu’au 2 juin, à moins que le préfet autorise l’ouverture sur demande des maires. Il s’agit de ne pas inciter aux regroupements excessifs » indique la préfecture samedi soir dans un communiqué.

La gérante du bateau promenade la Carline prépare le retour des groupes dans le respect des distances sociales. / © Fabien Madigou/France Télévisions.
La gérante du bateau promenade la Carline prépare le retour des groupes dans le respect des distances sociales. / © Fabien Madigou/France Télévisions.

En attendant le retour des groupes de touristes, la gérante de la Carline prépare un marquage au sol à la peinture rouge pour faire respecter les distances sociales. 

« Notre saison débute toujours autour du 15 avril avec le bateau promenade et se termine aux alentours des vancaces de la Toussaint. Et là, tous nos groupes ont annulé jusqu’en juin », constate Nadia Kaddachi.

L’attente de la reprise se prolonge

« Pour moi, il est essentiel de reprendre un minimum d’activité sur le lac de Serre-Ponçon et au niveau des rives avec les centres nautiques et les activités de plein air avec bien sûr une discipline stricte concernant l’accueil de la clientèle ».

« Nous serons sûrement soumis à un quota maximal de passagers, nous attendons les directives de la préfecture et du ministère des Transports »,

explique-t-elle.

« Distanciation au niveau de la billetterie, port du masque obligatoire pour tout le monde à bord, on met en place tous les gestes barrières de manière à ce que nous puissions travailler en sécurité et que notre clientèle vienne en toute confiance », ajoute Nadia Kaddachi.

Vincent Labertrande, chef base nautique la Voilerie, est lui aussi dans l’attente d’une reprise le plus rapidement possible. 

« On devait reprendre le 11 mai, ça a été repoussé au 25 mai. Former des moniteurs pour préparer la saison d’été et pouvoir assurer l’accueil correct des vacanciers et des pratiquants locaux, c’est super important », déclare-t-il.

« Les sportifs de haut-niveau peuvent déjà naviguer dans certains endroits, précise-t-il. Normalement les centres de formation devraient pouvoir reprendre, on attend juste les décrets d’application ».

Le lac abrite 70 professionnels dans l'attente d'une reprise. / © Fabien Madigou/France Télévisions.
Le lac abrite 70 professionnels dans l’attente d’une reprise. / © Fabien Madigou/France Télévisions.

Avec plus de 1000 hectares, Serre-Ponçon est l’un des plus grands lacs artificiels d’Europe. Sur ses 94 km de berges, il accueille 70 prestataires de sports et loisirs.

« Pendant des années, on pensait que les Hautes-Alpes c’était uniquement les sports d’hiver. Aujourd’hui c’est également le lac de Serre-Ponçon. Quand on représente 40 % d’un PIB on est partie prenante à part entière », souligne Victor Berenguel,  président syndicat d’aménagement et de développement de Serre Ponçon.

Menaces sur le poumon économique des Alpes-du-sud 

« Mais c’est également tout l’environnement, il y a la forêt, le parc national des Ecrins, note-t-il encore, quand on vient pour découvrir Serre-Ponçon, certes il y a les activités nautiques mais après tout se greffe ».

© Fabien Madigou/France Télévisions.
© Fabien Madigou/France Télévisions.

Le Covid a stoppé net la saison hivernale, pour les professionnels du tourisme une saison estivale tronquée serait catastrophique. Alternative au tourisme de masse du bord de mer, le lac a une carte à jouer cet été. Quand le feu vert sera donné par les autorités. 



Source France 3

Autres articles

Cartes. Des idées de sorties pour optimiser son déconfinement en Occitanie pour le week-end de l’Ascension

adrien

(re)visitez le musée Fabre en quelques clics avec « Fabre dans mon canapé »

adrien

Un bon été malgré la Covid-19 pour le tourisme en Aquitaine

adrien

un été sans le musée d’art moderne et avec moins de touristes

adrien

les restaurateurs gastronomiques ne lâchent pas leur toque et proposent des plats à emporter

adrien

Des idées de séjours pour un inoubliable raid à ski de rando

La rédaction