découvrez les mini-croisières sur le canal de Berry, une première à Bourges


Pour la première fois, depuis le déclassement du canal en 1955, des particuliers vont pouvoir naviguer sur le canal de Berry entre le Prado et le moulin Bâtard dans le cadre du bel été à Bourges. Et ce jusqu’au 1er Août prochain. À ne pas manquer.

Grâce à la volonté de deux associations et du maire de Bourges, Yann Galut, deux bateaux électriques, d’une capacité de cinq personnes chaque ont été mis à l’eau jusqu’au 1er Août.

Le but : s’assurer que cette proposition répond bien à une demande touristique et locale.

Depuis 1996 que l’association l’Arecabe œuvre pour la réouverture du canal de Berry, cette idée s’était heurtée à un manque de volonté municipale à Bourges. Mais sur le tracé du canal bien des initiatives ont été prises, notamment à Vierzon et Thénioux. Sans compter dans les autres départements traversés. Autant d’initiatives qui rencontrent un véritable succès.

Les petits bateaux électriques offrent la possibilité d’être autonome, une fois les règles de conduites apprises avant d’embarquer. Se déplaçant à 4kms /heure dans un silence total, ils permettent d’observer la faune et la flore et profiter des paysages en famille, puisque le bateau peut accueillir cinq personnes.

Pour cette première, un des bateaux vient justement de Thénioux, ou la circulation du canal est interrompue en raison de travaux pour les circuits à vélo. L’autre vient de Drevant. Toute la logistique et la sécurité ont été réalisées par la ville de Bourges, qui assure aussi une grande partie de la communication autour de l’événement.

Embarcadère au départ l’île du Prado à Bourges.

© Mireille CHARBY

Quant à la logistique, ce sont les membres des associations qui l’assurent bénévolement. Notamment l’accueil du public. L’association des amis de Pierrelay, un petit hameau de Bourges, associé au projet en fait partie, tant il est vrai que ses membres organisent à chaque événement festif, des promenades en bateau et sont très demandeurs de la mise en place d’un véritable circuit.

Mireille Charby, vice-présidente de l’Arecabe et trésorière de Navicade, était de ceux-ci, dès l’ouverture samedi. Elle nous raconte : « Hier, j’ai parlé avec des riverains de Bourges, du Prado qui sont venus naviguer. Ils m’ont dit ah pourtant on connaît bien le canal, on se promène à pied en vélo, mais vu comme ça c’est encore autre chose, c’est relaxant, c’est insolite ».

Si cette première étape est franchie avec succès, c’est-à-dire si le public est au rendez-vous pendant cette quinzaine, les associations ont un projet tout prêt à remettre à la communauté d’agglomération pour permettre la réhabilitation de la navigation sur un trajet Bourges Marmagne.

Affiche : Naviguez sur le Canal du Berry !

Affiche : Naviguez sur le Canal du Berry !

© Berry Province

Des investissements lourds, mais nécessaires pour renforcer l’attrait des vacances à la campagne et permettre à ceux qui n’ont pas la chance de partir de s’offrir une activité dépaysante. Tout en n’oubliant pas que cela permet aussi de sauvegarder un patrimoine qui en a bien besoin. En 25 ans d’existence, l’association a réussi à susciter bien des volontés dans ce sens.

Départs presqu’île du Prado, tous les jours de 15h30 à 20h jusqu’au 1er août inclus.

Location pour un bateau sans permis pour cinq personnes à raison de 9 euros la demi-heure, 17 euros pour une balade d’une heure.

Renseignements  au 06 61 92 83 46 ou au 06 78 16 00 66 auprès des membres des associations.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets





Source France 3

Autres articles

Déconfinement : les professionnels du tourisme de Haute-Vienne entre inquiétudes et espérances

adrien

« les propriétaires sont plus tranquilles »

adrien

quand des photos de skieurs agglutinés dans la station de ski de Verbier « écornent » l’image de la Suisse

adrien

Brittany Ferries reprend progressivement son service passager à partir du lundi 29 juin

adrien

Jura : pas de réouverture prévue sans label sanitaire pour les thermes de Salins et Lons-le-Saunier

adrien

les Français commencent enfin à réserver leurs séjours dans le Lot

adrien