Des conditions idéales pour la petite station de ski de fond, toujours en activité, du Mont Gerbier-de-Jonc en Ardèche


Ce dimanche 13 décembre, les bénévoles de la station de ski de fond de Sainte-Eulalie avaient le sourire aux lèvres. Toutes les conditions étaient réunies pour passer une journée mémorable. Les fidèles du plateau ne s’y sont pas trompés, ils étaient au rendez-vous.

Une neige tombée en quantité et bien damée, un soleil radieux, des paysages de toute beauté, les quelques skieurs de fond ou randonneurs de l’espace nordique de Liberté du Mont Gerbier-de-Jonc ont profité de cette journée pour prendre un bon bol d’air frais.

«Cet espace du Gerbier est fabuleux, le panorama est génial » explique Pierre, « Moi c’est mes pistes préférées ici, le cadre est magnifique et la neige est souvent de qualité, on est assez haut en altitude et puis on se connait tous, c’est très sympa » nous raconte virginie

Voici un petit aperçu des superbes photos du Mont Gerbier-de-Jonc posté il y a quelques jours sur le facebook du Foyer

Le ski de fond, du ski pour tous

La petite station de ski de fond de Sainte-Eulalie, 1450 mètres d’altitude, fonctionne grâce au travail d’une trentaine de bénévoles soucieux de rendre le ski et ses plaisirs accessibles à tous. Le domaine nordique, 10 km de piste, est en accès libre et gratuit. Seul est tarifé la location du matériel, skis de fond, raquettes, luges et fatbike à petits prix. Des tirelires posées à divers endroits rappelent aux visiteurs la possibilité de faire des dons pour la petite station.

C’est un plaisir de voir des gens en profiter et puis de permettre aussi l’accès au ski à tous. C’est vraiment le but de l’association que d’avoir une station de proximité facilement accessible et à un prix modique

Alexandre Dupont, Président du foyer de ski de fond de Sainte-Eulalie

 

Charlelie Teyssier, agriculteur et traceur pour le foyer de ski de fond de Sainte-Eulalie

© France 3 Rhône-Alpes

Parmi les bénévoles, Charlelie est agriculteur. Il élève des vaches allaitantes sur la commune du Béage. Quand il était petit, il a appris à faire du ski sur les pistes du Béage et à tracer les pistes avec son père. C’est tout naturellement qu’il continue à le faire pour le foyer et à prêter main forte à l’équipe.

« Quand je me suis installé en 2014, j’avais des vaches juste à côté… Je viens tracer avec plaisir pour le foyer de ski de fond de Sainte-Eulalie qui a le mérite de continuer, c’est que du plaisir ! »  nous explique Charlelie

La dernière des stations associatives du plateau

Le foyer de ski de fond est le dernier des foyers encore en activité sur la montagne ardéchoise. Il y en avait plusieurs au siècle dernier, dans les années 80, éparpillés un peu partout sur le plateau. Dans les années 2000, le département de l’Ardèche oriente sa politique en faveur du ski sur deux domaines principaux, celui de la Croix de Bauzon pour le ski alpin et celui de la Chavade-Bel-Air pour le ski de fond.

Dans cette petite station, l’ambiance y est différente. Des moments de convivialité entre bénévoles et skieurs sont quelque fois partagés au départ des pistes. Ce dimanche, les skieurs avaient droit à un petit vin chaud préparé par les bénévoles. Traditionnellement, c’est le restaurant « Chez Régine » qui s’en occupe. Situé juste au-dessus du local à ski, le restaurant sert les repas à midi et les goûters pour les enfants. Mais pour le moment, le restaurant est fermé à cause de la crise sanitaire.

Vaille que vaille, toujours en fonctionnement malgré la difficulté de maintenir les équipements en bon état et le manque de neige de ces dernières années, la petite station de Sainte-Eulalie semble faire de la résistance face aux autres domaines nordiques.



Source France 3

Autres articles

le Conseil d’Etat peut-il autoriser l’ouverture des remontées mécaniques ?

adrien

Vacances : « L’Auvergne est une France verte et secrète que vont découvrir les touristes »

adrien

Déconfinement : en Sarthe et en Mayenne, le secteur du tourisme compte sur l’été pour compenser ses pertes

adrien

Avec 40% de taux d’occupation, les hôtels parisiens souffrent de la crise du coronavirus

adrien

douche froide pour les stations de ski, privées de remontées mécaniques

adrien

l’équipe de France de ski alpin reprend le chemin de l’entraînement aux Deux-Alpes

adrien