Domfront-en-Poiraie sera-t-il le lieu du prochain best-seller français ?


Afin d’attirer les visiteurs, la ville de Domfront-en-Poiraie (Orne) a fait un choix atypique : celui de faire appel à un auteur pour écrire un roman ayant pour décor la cité médiévale.

« La pierre ça parle, c’est la mémoire. Notre travail c’est de la traquer puis de la réveiller. On va essayer de retracer son parcours et de lui rendre vie à travers une intrigue », explique l’auteur Arnaud Delalande, tandis qu’il arpente les ruelles de Domfront-en-Poiraie (Orne). Depuis lundi et jusqu’à aujourd’hui, le romancier d’origine normande déambulera dans cette cité médiévale afin de s’en imprégner. Cet auteur de romans historiques et scénariste de bande-dessiné a été choisi à la suite d’un appel d’offre de la ville. Il doit désormais écrire un roman ayant pour décor la cité médiévale du bocage ornais.

Editée chez Robert-Laffont, cette création littéraire valorisera l’identité et le patrimoine matériel comme immatériel de la ville : des bâtiments emblématiques à sa riche tradition littéraire, en passant par l’atmosphère entre bocage, forêt et marais de la campagne domfrontaise

Communiqué de la ville de Domfront-en-Poiraie

Les ruines du château de Domfront-en-Poiraie.

© Pierre-Marie Puaud – France Télévisions

Le but de cette petite commune est que l’œuvre littéraire attire des touristes. « C’est un enjeu, peut-être un peu délirant, mais que nous assumons pleinement. C’est une belle opportunité à exploiter », s’enthousiasme Bernard Soul, maire de Domfront-en-Poiraie. L’idée est de « passer du papier, du support, à cette vérité historique que sont nos vieux murs, nos vieilles pierres », souligne l’élu pour qui, l’idée d’un roman, est un moyen de communication original qui permet de « sortir des sentiers battus ». 

L’idée d’une littérature vivante qui puisse aider à la défense du patrimoine et à sa valorisation, c’est l’idée de fond. Cette articulation entre un projet littéraire, un musée et, au-delà, tout un circuit touristique lié à la culture et au patrimoine, c’est une idée très féconde pour l’avenir.

Arnaud Delalande

Campagne de pub ou roman ?

« Non, c’est un vrai roman, assure le maire. La mise en œuvre portée par son éditeur correspondra à une vraie campagne de pub mais ce sera un roman avec une intrigue ». Et il sera libre d’écrire ce qu’il veut, selon Bernard Soul. « La consigne c’est : ici, chez nous, à partir du médiéval et à part ça, libre à l’imagination de l’écrivain. Autrement je pense qu’il n’aurait pas accepter la commande », indique-t-il.

De son côté, le romancier a déjà des histoires en tête tandis qu’il parcourt la ville : « J’ai des idées donc j’ai déjà un regard orienté par ce que j’ai l’intention de faire. Il s’agit de m’imprégner d’images qui vont pouvoir nourrir l’écriture aussi. Ce que je découvre c’est la richesse de ce passé médiéval. Donc l’héroïne fera comme moi, elle sera amenée à déambuler dans ce lieu autour d’une intrigue. Je fais par avance le parcours que fera les personnages. » 

Domfront-en-Poiraie est, peut-être, en passe de devenir le prochain lieu de pèlerinage des lecteurs du prochain roman d’Arnaud Delalande.



Source France 3

Autres articles

découverte des salins de Gruissan, une usine à ciel ouvert qui s’étend sur 400 hectares de nature

adrien

le folklore en question dans la nouvelle exposition du Mucem à partir du 4 novembre

adrien

Pyrénées-Orientales : avec la réouverture de la RN 116, ce mardi à 17H, le soulagement des habitants

adrien

des passagers entassés dans les rames du train Toulouse-Perpignan

adrien

Coronavirus : le département de l’Ardèche soutient l’idée d’un chèque tourisme pour cet été, une démarche solidaire

adrien

Malgré le Covid-19, les stations de ski suisses accueillent les skieurs

adrien