Image default
Tourisme

En Auvergne, comment la montagne entend attirer les jeunes



Cet été, Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme lance une grande campagne de communication centrée sur la montagne. Les jeunes constituent une cible privilégiée. Des influenceurs ont été recrutés pour les séduire, et les attirer notamment en Auvergne.

 

Confinés pendant 2 mois en raison de la crise sanitaire, de nombreux Français aspirent cet été à retrouver les grands espaces et à prendre un véritable bol d’air. Face à ces attentes, Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme a mis en place une grande campagne de communication qui vante les mérites de la montagne.

De nombreux arguments

Pour Lionel Flasseur, directeur général d’Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme, la montagne ne manque pas d’arguments. Il explique : « Les aspirations pour les grands espaces sont devenues des revendications pour un bon nombre de Français, en vivant cette crise sanitaire et notamment le confinement. Ils veulent se retrouver dans des espaces où la densité de population est moins importante, tout en souhaitant pratiquer différentes activités. L’idée n’est pas de passer des vacances contemplatives dans des grands espaces et ne pouvoir rien faire, mais plutôt de varier les plaisirs. Enfin, les prix sont plus compétitifs en montagne que sur le littoral en été ».

Parler aux voyageurs de demain

Pour les professionnels du tourisme, les jeunes constituent une cible privilégiée. Lionel Flasseur souligne : « Entre 2005 et 2015, on a eu une déperdition importante de la part des jeunes pour les activités de montagne, aussi bien l’hiver que l’été. Depuis 3 ans, l’opération Génération Montagne vise à les reconquérir. Quand on dit les jeunes, on est sur une fourchette de 8-25 ans. Cela correspond à un enjeu de redonner le goût aux jeunes de la montagne, son milieu, son environnement, ses activités. De plus, les jeunes d’aujourd’hui sont les voyageurs de demain ».

L’avenir de la fréquentation de nos territoires

Même constat pour Luc Stelly, directeur de l’Office du tourisme du Sancy. Il indique : « On s’aperçoit en Auvergne et dans le Sancy que autant les jeunes, les 15-25 ans sont un peu présents l’hiver, autant ils sont très peu là l’été. C’est typiquement une clientèle autonome et qui va aussi vouloir se regrouper avec d’autres jeunes. On a du mal à séduire. Un travail spécifique à destination de cette cible est important car c’est aussi l’avenir de la fréquentation de nos territoires ».

Des influenceurs mobilisés

L’opération Génération Montagne, lancée en 2017, illustre ce travail spécifique. Pour séduire les 13-25 ans, Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme mobilise actuellement 28 influenceurs qui invitent leurs communautés à partir cet été à la montagne. En jouant et créant autour du sujet sur Instagram, YouTube et/ou Tik Tok, ils diffusent des vidéos, des photos, des sons, en mettant en scène VTT, randonnée, canyoning, escalade, ou encore des panoramas. Ils redirigeront leurs abonnés vers le compte Instagram et le site Génération Montagne. Ces influenceurs, comptent parmi eux McFly et Carlito, Joyca, Amixem, TiboInshape, Manon Lanza, Kévin Tran, Jérémie Déthelot, Alix Bouquet, Lou Barin et Jérémy Nadeau.

L’opération permettra de générer potentiellement plus de 50 millions d’impressions. Lionel Flasseur, directeur général d’Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme, précise : « Pour l’été, on fait appel à des influenceurs sur différents réseaux sociaux pour qu’ils puissent parler à cette population, à cette tranche d’âge, avec leurs codes, leur vocabulaire, leur façon de filmer. On en attend beaucoup en termes de visibilité. C’est une grosse opération, d’un coût de près de 200 000 euros ».

Un ton différent

Pour Luc Stelly, directeur de l’Office du tourisme du Sancy, ces influenceurs cassent les codes habituels de la communication. Il confie : « Ce qui est nouveau surtout, c’est le ton qui est utilisé par ces influenceurs, que l’on a pu recevoir récemment. Ils ont une façon de s’adresser aux jeunes qui n’est pas traditionnelle. Ils ont le bon langage, la bonne façon de tenir la caméra ou le smartphone. Utiliser ces influenceurs est important, car on s’adresse directement avec le bon langage à une communauté qu’ils ont créée. C’est beaucoup plus efficace et beaucoup plus rapide ».

De nouvelles aspirations

Luc Stelly rappelle que les jeunes ont de nouvelles aspirations que les professionnels du tourisme doivent saisir. Il affirme : « On sent très bien l’envie chez les jeunes d’environnement, de naturalité, de produits du terroir. Il y a une génération qui arrive qui est très attachée à cela. Il est important de leur montrer que la montagne n’est pas que du sport ou que de l’activité physique, c’est aussi un lieu préservé qui peut être adapté à ce que les jeunes recherchent ». Autre innovation destinée aux jeunes : cet été Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme a lancé une série de 6 podcasts « Renaître ici » dans lesquels une personnalité livre son regard en immersion sur le territoire. Parmi les invités, on trouve l’écrivaine clermontoise Cécile Coulon qui évoque les volcans. Une façon encore de parler notamment de la montagne et de s’adresser à un public plus jeune.





Source France 3

Related posts

Covid-19 et jobs d’été : les propositions d’emplois reviennent, “c’est la première fois qu’on dit de postuler en juin”

adrien

forêt, littérature, art, des idées d’activités sans masque à faire cet été

adrien

CARTE. 15 lieux pour trouver de la fraîcheur en Bourgogne

adrien