Image default

en Haute-Garonne, la saison d’hiver se prépare en pensant déjà à celles d’après



Bilan des saisons passées, nouveautés et investissements futurs… Ce lundi 15 novembre 2021, le président du Conseil départemental de Haute-Garonne a fait le point à quelques semaines de l’ouverture des stations de ski.

À l’heure où les sommets des Pyrénées se couvrent petit à petit d’un manteau blanc, le Conseil départemental de Haute-Garonne, à travers la voix de son président Georges Méric, a tenu à renouveler son soutien aux acteurs et professionnels de la montagne après deux années difficiles. 

Ouvertures prévues début décembre

Superbagnères et le domaine du Mourtis devraient ouvrir leurs pistes le week-end du 4 décembre si l’enneigement le permet. Mais les stations de ski de Haute-Garonne n’ont pas attendu les premiers flocons pour préparer la saison. Depuis début novembre, la production de neige de culture a démarré afin de parer à toute éventualité. Avec une altitude plus basse (1 400 m), Bourg d’Oueil attendra les vacances de fin d’année pour accueillir ses premiers touristes. 

Ils pourront ainsi profiter de nouveaux itinéraires de ski de randonnée, des parcours balisés pour les raquettes ou encore des espaces de luge. Les trois stations de Haute-Garonne proposeront de nouvelles activités avec comme objectif d’attirer une clientèle nombreuse. 

L’exercice 2021-2022 sera encore marqué par la crise sanitaire. Comme le Premier ministre Jean Castex l’a indiqué, le masque restera obligatoire dans les files d’attente des remontées mécaniques et dans les télécabines. Cependant, le pass sanitaire ne sera pas demandé « sauf si le taux d’incidence national dépassait les 200 cas« . 

Deux hivers compliqués

Les domaines ont fermé leurs portes le 15 mars 2020 à la suite des annonces gouvernementales. Depuis, les acteurs et professionnels du secteur ont dû faire face à des mois difficiles avec des ouvertures partielles. Le Conseil départemental rappelle que “de nombreuses actions ont été déployées pour pallier les pertes liées à la crise : adaptation et diversification des offres et développement d’activités touristiques alternatives, exonération des loyers et redevances d’occupation, embauche de saisonniers,…”. 

25 millions d’euros sur 5 ans

Depuis 2018, le syndicat mixte Haute-Garonne Montagne a investi plus de 7 millions d’euros dans les trois sites. Infrastructures, modernisation du matériel, sécurisation des domaines skiables… Ces investissements s’inscrivent dans un vaste programme qui vise à “pérenniser l’activité économique et touristique des stations, en impulsant une stratégie de tourisme “4 saisons” durable et responsable, capable d’adapter les domaines aux évolutions de la demande et de leur permettre de rester concurrentiels sur le marché touristique et économique”. 

Parmi les projets d’envergure, le renouvellement de la télécabine actuelle de Luchon-Superbagnères. Mise en service il y a 30 ans, elle sera remplacée par la “Crémaillère Express” qui pourra transporter entre 1 500 et 2 500 personnes par heure pour un trajet d’une durée de 8 minutes. Les premiers travaux ont débuté fin septembre 2021 et la mise en service est prévue pour l’hiver 2022-2023. 





Source France 3

Autres articles

restos tests début mai, autotests, QR code, les restaurateurs « favorables » aux propositions de Christian Estrosi

adrien

Réouverture mardi des terrasses des cafés et des restaurants. Certaines pourront s’étendre sur les trottoirs

adrien

Le maire de la Grande-Motte demande la réouverture des discothèques

adrien

Déconfinement : les Baléares déroulent le tapis rouge aux vacanciers allemands

adrien

Déconfinement : en Auvergne, les professionnels préparent le « tourisme d’après »

adrien

la seule île boisée des Bouches-du-Rhône

adrien