Image default

En visite à Amboise, Jean Castex prône un « tourisme plus qualitatif »


Le Premier ministre Jean Castex était en visite en Indre-et-Loire pour présenter son plan de « reconquête » touristique, qui porte le nom de « Destination France ».

Le Premier ministre Jean Castex a prôné samedi « un tourisme plus qualitatif« , en présentant un plan doté d’1,9 milliard d’euros pour relancer le secteur, et en appelant à « proposer des expériences à plus haute valeur ajoutée« . « La crise nous l’a dit encore plus qu’avant : il nous faut proposer un tourisme plus qualitatif« , a lancé le chef du gouvernement lors d’un déplacement au château du Clos Lucé, à Amboise (Indre-et-Loire), où Léonard de Vinci a vécu les dernières années de sa vie.

« Il faut être en mesure de proposer des expériences avec davantage de valeur ajoutée, ce qui suppose non seulement de mieux valoriser notre patrimoine dans son ensemble, mais aussi de développer davantage de synergies entre les différentes formes de tourisme et donc, entre les différents métiers« , a poursuivi Jean Castex. Selon lui, la pandémie a « cristallisé, peut-être même accéléré un certain nombre de tendances de fond« : « la transition écologique » – avec « les aspirations à un tourisme responsable de plus en plus fortes » de la part de la clientèle – et « la transition numérique qui n’a pas attendu la crise sanitaire pour s’exprimer, mais qui est à la fois l’une des principales clés d’amélioration de l’expérience des clients« .

Le plan « Destination France », qui a fait l’objet d’une consultation avec les professionnels du secteur et les collectivités, sera doté d’une enveloppe de 1,9 milliard d’euros constitué en majorité de prêts, a indiqué le Premier ministre. Outre la montée en gamme de l’offre, la plan compte améliorer la formation et l’attractivité des métiers du secteur, notamment en structurant un « réseau d’excellence » de formations spécialisées dans le tourisme et en organisant des campagnes de communication.

Dans le détail, 750 millions d’euros prendront la forme de prêts tourisme, un outil de la banque publique Bpifrance, dédié aux PME et TPE du secteur touristique qui ont besoin d’investir pour se moderniser. Le gouvernement va également proposer 500 millions d’euros de prêt relance tourisme, des prêts de longue durée de la Banque des territoires, destinés à accompagner des investissements importants d’entreprises ou de collectivités. Ce dispositif, qui existait déjà, a été revu car il n’était pas utilisé jusqu’à présent en raison de difficultés techniques.

Environ 650 millions d’euros prendront la forme de nouveaux crédits, avec pêle-mêle : des aides pour que les plus démunis partent en vacances; d’autres pour faire revenir les exposants dans les salons et foires; ou encore, des aides pour développer un tourisme responsable. Objectif: faire de la France la première destination de tourisme durable d’ici 2030.





Source France 3

Autres articles

le Haut-Rhin parmi les destinations déconseillées aux touristes belges

adrien

le boom de la location de bateaux entre particuliers pour l’été

adrien

Sur les traces de Louis Pasteur, Gustave Courbet, Victor Hugo… Pour des vacances réussies en Franche-Comté

adrien

On a visité pour vous : Saint-Arnoult-en-Yvelines (78)

adrien

Déconfinement – Nos idées de balades dans le Nord Pas-de-Calais (3) : les moulins de Flandre autour de Steenvoorde

adrien

Le Min de Nantes fournit aussi les marchés de l’été

adrien