Image default
Tourisme

Envie d’évasion à 100 kilomètres autour de Pontivy ? Des idées pour goûter à la liberté !


Si vous habitez Pontivy ou ses environs, je ne vais pas vous apprendre que vous occupez une position centrale en Bretagne.
Alors quand les déplacements deviennent limités à 100 kilomètres autour de chez soi -sauf raisons impérieuses familiales ou professionnelles- votre rayon d’action couvre une sacrée belle partie de la région

Pour s’en convaincre, il suffit de sortir son compas, ou mieux, son application géolocalisée qui vous offre ce magnifique cercle.
 

Fais comme l’oiseau, et vole à 100 kilomètres

Un rapide coup d’oeil vous indique que vous avez le droit de vous balader dans tout votre département du Morbihan, mais aussi dans celui des Côtes d’Armor.
En revanche si vous avez des envies de Pointe du Raz, de Route des Abers ou de Rue de Siam à Brest, il vous faudra encore patienter.

Canal historique

Il mesure officiellement 364 kilomètres de longueur. Impossible donc de le parcourir en entier. 
Mais comme il passe par Pontivy, ce serait dommage de ne pas profiter de ses chemins de halage magniquement aménagés. Je veux, bien entendu, parler du canal de Nantes à Brest.
 

Autour du lac
Sans longer le Canal, vous pouvez filer directement vers le nord pour vous rendre en une vingtaine de minutes au Lac de Guerlédan.

Les 40 kilomètres du GR341 vous permettront d’en faire le tour en toute sérénité.

 

 
À proximité, un détour s’impose par l’Abbaye de Bon Repos à Saint-Gelven.
En attendant la réouverture du monument, rien n’empêche de se promener sur les chemins qui l’entourent.

Mon beau village

Dans le cercle des 100 kilomètres, il y a de nombreuses petites cités de caractère.

Et puis il y a deux des plus Beaux Villages de France.

À 50 kilomètres, vous avez Moncontour dans les Côtes d’Armor, et puis à 80 kilomètres, mais en restant dans le Morbihan, c’est Rochefort-en-Terre. Ce dernier, élu par ailleurs, faut-il le rappeler, « village préféré des Français » dans le concours animé par Stéphane Bern sur France 2. C’était en 2016.
 

 

Le charme des landes

À une cinquantaine de kilomètres, en plein Kreiz Breizh, s’offrent à vous les landes de Locarn et l’accès aux gorges du Corong, un immense amas de rochers traversé par la rivière de Follezou.
 
 

Une sacrée forêt

Restons dans cette zone géographique, mais en descendant un peu plus au sud.
La Grotte du Diable, la Mare aux Sangliers et la fameuse Roche Tremblante, voilà ce que vous réserve, entre autres merveilles, la forêt de Huelgoat, toujours dans le Finistère.
 

Là, vous approchez des limites de votre cercle, mais la balade vaut bien la bonne heure et quart de route pour s’y rendre.
Ambiance garantie pour les amateurs de photo.
 

Promenons-nous dans les bois

Restons en forêt avec celles de Camors, Floranges et Lanvaux. Elles couvrent 1372 hectares au nord du pays d’Auray et s’étendent sur les communes de Camors et de Pluvigner.

La légende raconte que la forêt de Camors était le domaine de « Barbe Bleue », Charles Perrault s’inspirant d’un personnage breton ayant vécu au VI ème siècle, le Comte de Comorre ou Conomor.

De Pontivy, c’est à une demi-heure de route. En ce moment, ce sont surtout des masques bleus que vous risquez de croiser.

Bons baisers de Baud

Tout près de là, en reprenant le chemin de Pontivy, n’hésitez pas à pousser la porte du musée de la carte postale de Baud.
Il est de nouveau ouvert au public avec notamment une exposition autour du thème de la pop culture.
 

Dans la vallée

De Pontivy à la Vallée des Saints de Carnoët, il y a environ 75 kilomètres.
 
Ce lieu unique en son genre rassemblera à terme 1000 statues de granit. 

Elles sont déjà plus de 130 à avoir pris place sur la colline de Quenequillec. Où elles vous attendent, sagement ancrées dans la terre.
 

L’accueil du public est encore fermé mais le site, comme c’est le cas 365 jours an, reste lui librement accessible.
Il est vrai que, confinement ou pas, les statues respectent largement les mesures de distanciation sociale. 
 

La liste pourrait être encore longue. Surtout avec des accès au littoral tant du côté de la Manche que de l’Océan Atlantique. Mais quelle que soit l’option retenue, il convient de vérifier au cas par cas que les plages sont bien rouvertes. 

À chacun de composer son programme selon ses envies. Ou en laissant opérer le hasard.

De Pontivy, vous pouvez mettre le cap dans n’importe quelle direction, en étant certain de faire le bon choix. 

 



Source France 3

Related posts

CARTE. Palmarès Pavillon bleu 2020 : l’Occitanie particulièrement distinguée pour la qualité des plages et des ports

adrien

Ouverture des frontières entre la France et la Belgique : “c’est de la folie, les Français n’arrêtent pas de venir”

adrien

Pyrénées : les refuges de montagne se préparent pour pouvoir accueillir les randonneurs cet été

adrien