exposition « De France à aujourd’hui, 60 ans de passagers au Havre »


Plus grand paquebot du monde jusqu’en 2004, le France est aujourd’hui mis à l’honneur lors d’une exposition au Port Center du Havre, du samedi 19 septembre 2020 au dimanche 3 janvier 2021. Un plongeon au coeur des trente glorieuses. 

Un navire hors du commun

Construit au chantier de Saint Nazaire, le France, paquebot de croisière de la compagnie transatlantique, est mis à leau en 1960 en présence du Général de Gaulle qui prononcera un discours et cette célèbre phrase : « Et maintenant, que France s’achève et s’en aille vers l’océan, pour y voguer et servir ! Vive le France, vive la France ! ». À l’époque il est le plus grand bateau du monde avec 316 m de long. Un exploit, symbole du préstige des années Gaulliènes et du faste des trente glorieuses. 

Avec l’augmentation du pouvoir d’achat des français, le tourisme de masse se développe. Et le France, amaré au Havre, attire de nombreux passagers qui peuvent ainsi découvrir l’intérieur luxueux du paquebot, entre tradition et modernité…

 

Il y aura le téléphone dans toutes les cabines par exemple, il y aura la télévision à bord… quantité de choses qui montrent que ce navire est à la fois un outil technologique et un outil moderne.

Marie-Anne Du Boullay- directrice de French Lines & compagnie

Pendant 12 ans, il effectura une centaine d’escales dans le port havrais, et transportera des milliers de passagers pour des traversés de l’Atlantique et parfois pour des croisières autour du monde. En 1974 son désarmement est décidé par le président de l’époque, Valérie Giscard D’estaing, car pas assez rentable. Il passera entre les mains d’un saoudien, puis d’un norvégien et d’un férailleur pour terminer sa course en 2009. C’est en Inde, sur le chantier d’Along, que sera intégralement démanteler le France. 

La tapisserie, vestige d’une époque révolue

 10 métres de long sur 2 mètres de large, l’une des tapisseries du France en impose avec ses coleurs vives et ses formes géométriques, typique des années 60. La compagnie French Lines a pu acquérir cette oeuvre monumentale en 2018 et la restaurer. Au jourd’hui elle est mise en valeur dans une reconstitution du célèbre salon Fontainebleau première classe du paquebot. 

Les dimansions même de cette tapisserie rende cette oeuvre exceptionnelle. Ensuite le fait qu’elle vienne du paquebot france, lui donne une aura encore plus extraordianire . Trouver de tels objets et pouvoir les acquérir étaient une occasion inespérée…

Comprendre le passé pour mieux appréhender le présent. L’exposition a une résonnance particulière aujourd’hui, dans un contexte où la démesure des dernières décennies est tenue pour responsable d’une partie des tourments que traversent notre société.



durée de la vidéo: 01 min 56

VIDEO : exposition « De France à aujourd »hui, 60 ans de passagers au Havre »

Les croisièristes dans la tempête 

L’industrie de la croisière a connu un vrai boom dans les années 2000, devenant un des secteurs touristiques les plus populaires. Des paquebots toujours plus gros et plus nombreux sillonnent mers, fleuves et océnas… jusqu’à la crise sanitaire qui a provoqué l’arrêt quasi total des voyages dans le monde. Une perte de revenues sans précédents qui met les croisiéristes dans une situation délicate. 

Pointée du doigt pour l’impact écologique catastrophique des navires de villégiature, cette pause contrainte force les croisièristes à repenser leur fonctionnement : 

La question c’est de savoir de quelle manière elle va reprendre et de seposer certaines questions notamment sur l’impact environnemental mais aussi sur quel type de croisière on a envie d’acceuillir dans sa ville.

Un avenir incertain où des innovations sont à prévoir… pour répondre aux attentes d’un monde plein d’incertitudes. 

► Infos pratiques sur le site lehavre.fr

Affiche de l’exposition « de France à aujourd’hui, 60 ans de passagers au Havre »

© Collection French Lines & Compagnies



Source France 3

Autres articles

Transports, lycées ou tourisme : la région Nouvelle-Aquitaine dévoile son plan de déconfinement

adrien

Déconfinement : les habitants des Hauts-de-France vont-ils recevoir un chèque-tourisme ?

adrien

Déconfinement : les centres équestres s’organisent malgré les incertitudes

adrien

Déconfinement : sur le littoral héraultais la reprise du tourisme se fait de manière très progressive

adrien

les stations de ski des Pyrénées dans l’incertitude avant le début de la saison

adrien

Découvrez les joyaux de la cité épiscopale d’Albi pour ses 10 ans au patrimoine mondial de l’UNESCO

adrien