Haute-Loire : le Lieu de Mémoire du Chambon-sur-Lignon rouvre ses portes


Reconnu village de Justes parmi les Nations par Israël en 1990, Le Chambon-sur-Lignon et tous les villages du haut-plateau Vivarais Lignon en Haute-Loire ne veulent pas que la mémoire locale soit mise en veille trop longtemps. Ce lieu unique porte la mémoire des sauveurs qui ont accueilli et caché des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. Avec le déconfinement et dès le 12 mai, leur Lieu de Mémoire peut à nouveau se visiter dans les règles strictes liées au Covid 19.

C’est Nathan Rouez, agent d’accueil et de médiation du Lieu qui répond au téléphone, d’une voix souriante et calme il confirme que oui mardi 12 mai le Lieu de Mémoire ouvre après deux mois de silence. « De 10h à 12h30 et de 14h à 17h30….habituellement nous fermons à 18h mais là nous aurons besoin d’une demi-heure chaque jour pour désinfecter les salles et le mobilier« . Pas plus de dix personnes en visite libre, avec le port du masque obligatoire, pourront déambuler sur le parcours historique et dans le jardin de la Mémoire. « Nous espérons que les gens du plateau qui ne sont jamais venu visiter le Lieu de Mémoire en profiteront car l’ouverture de ce Lieu en 2013 n’a pas fait l’unanimité au début … pour certains ce Lieu devait rendre hommage à tous les habitants du plateau, pas seulement ceux du Chambon-sur-Lignon et pas seulement les huguenots représentés pendant la Seconde Guerre mondiale par le Pasteur Trocmé qui organisa l’accueil des réfugiés« .
 

Nathan et Sabine, équipés pour accueillir les visiteurs dans le respect des règles sanitaires. / © DR
Nathan et Sabine, équipés pour accueillir les visiteurs dans le respect des règles sanitaires. / © DR

 

Labellisé Patrimoine européen

Aujourd’hui le Lieu de Mémoire est reconnu au-delà de la Haute-Loire et a même obtenu en avril 2020 le label Patrimoine européen avec neufs autres sites en Europe qui valorise leur histoire locale en lien avec la Grande histoire. « Nos visiteurs viennent en majorité de la région Auvergne-Rhône-Alpes et les étrangers ce sont surtout des Américains, des Anglais ou des Belges. Ce label va augmenter notre visibilité européenne. En 2019, le Lieu de Mémoire a accueilli 14500 visiteurs (la plus belle fréquentation depuis sa création) et cette année c’est sûr, les visites seront très limitées à cause de la pandémie mais la réouverture nous permet de relancer l’activité doucement« . Jusqu’à la rentrée prochaine au moins, les scolaires ne pourront pas venir découvrir le sauvetage des enfants juifs pendant la Seconde Guerre mondiale, ces enfants cachés dans les familles des fermes du plateau. Chaque année ils sont environ 2500 élèves-visiteurs mais les projets pédagogiques ont été suspendus et seuls des ateliers numériques ont pu maintenir le contact grâce au centre de loisirs du plateau pendant le confinement.

Un travail d’archivage jamais interrompu

« Le confinement nous a permis de nous concentrer sur l’archivage et la numérisation de nombreux documents qui nous sont confiés » raconte Nathan Roumezi, « des documents qu’il faut reconditionner, répertorier et transmettre aux archives départementales » c’est cela aussi le rôle du Lieu de Mémoire, transmettre aux nouvelles générations et restaurer la mémoire des personnalités ou des sauveurs qui ont marqué l’histoire du plateau.

L’histoire de la Montagne-Refuge est à découvrir ou redécouvrir du mardi au dimanche. 
 

 



Source France 3

Autres articles

les thermes de Bourbon-Lancy se préparent à rouvrir avec des mesures de sécurité renforcées

adrien

un « poste de recours » installé à la plage du Ris par l’association « Baie de Douarnenez-Environnement »

adrien

Idées de balades à vélo, à cheval, sur l’eau, dans les airs… Découvrez notre sélection en Bourgogne

adrien

Box voyage surprise : Une idée cadeau originale pour Noël

La rédaction

240 000 tonnes récoltées aux Salins d’Aigues-Mortes, premier producteur français

adrien

Déconfinement : la Corse veut accueillir des touristes dès le 23 juin et propose d’augmenter le nombre de tests

adrien