Image default
Tourisme

la Bretagne plébiscitée cet été par les Français


La Bretagne est la 2ème destination de vacances des Français cet été. Les chiffres de fréquentation viennent d’être publiés. Une nouvelle preuve, s’il le fallait, que notre région est attractive ! Un premier bilan réjouissant pour le secteur du tourisme, qui reste fragile et dans l’incertitude.


Selon le Comité régional du tourisme de Bretagne, un peu plus de la moitié des Français sont partis en vacances au cours des deux mois d’été, c’est 20% de moins que l’an dernier.
Les experts l’avaient prévu, les vacanciers ont dans l’ensemble privilégié les destinations françaises, la majorité d’entre eux (plus du tiers) faisant le choix du littoral.
 

La Bretagne au coude à coude avec l’Occitanie

« Au coude à coude avec l’Occitanie, la Bretagne finit seconde au classement des régions françaises les plus fréquentées cet été, derrière la Nouvelle-Aquitaine ».
La Bretagne a en effet, selon la même source, accueilli 12% des séjours estivaux des Français cette année. C’est deux fois plus que l’an dernier.

Selon cette enquête, « 4 professionnels du tourisme de Bretagne sur 5 sont satisfaits de l’été », avec des résultats proches de ceux de l’été 2019.

Une fréquentation française qui a permis de compenser l’absence très nette des touristes étrangers, principalement les Britanniques, Espagnols et Italiens.


© DR

Côté hébergement

Parmi les professionnels de l’hébergement, ce sont les hôteliers et propriétaires de locations meublées qui tirent le mieux leur épingle du jeu. A l’inverse, l’hôtellerie de plein air et les structures collectives ont fait les frais des normes sanitaires très strictes. Les gestes barrière restant bien souvent plus difficiles à respecter au camping qu’à l’hôtel ou en location individuelle.

 

Côté activités

Les entreprises de loisirs de plein air (nautisme, randonnée, vélo…) partagent le constat d’un été dynamique.

Club de voile dans le pays bigouden

Club de voile dans le pays bigouden

© G.BRON / France Télévisions

Les sites naturels ont connu une fréquentation parfois plus grande que les étés précédents. C’est le cas à la Pointe du Raz, l’un des sites naturels les plus visités de Bretagne, qui dès la fin juillet enregistrait une augmentation de 12% par rapport à 2019.
 

Randonnée à la Pointe du Raz avec Au Raz de la Pointe par le GR34 🚶‍♀🚶😍

Publiée par Pointe du Raz en Cap Sizun sur Lundi 24 août 2020

En revanche, pour toutes les activités dans des sites couverts, les acteurs du secteur sont moins enthousiastes.

Une saison arrêtée net

Les bons chiffres de la saison d’été ne compensent pas les pertes du printemps. Selon le Comité régional du tourisme en Bretagne, le secteur aurait perdu 1,5 milliard d’euros de chiffre d’affaires de la mi-mars à la fin juin. Une situation qui inquiète la majorité des acteurs de la profession. 60% se disent soucieux pour la suite de la saison. De fait, si l’été s’est dans l’ensemble bien déroulé malgré le contexte, la saison s’est arrêtée net avec la reprise de la circulation du virus dans le pays. 
Il règne encore beaucoup d’incertitude également pour le secteur des voyages de groupe tout comme pour celui du tourisme d’affaires. Là encore, la question est sur toutes les lèvres : à quand la reprise ? Pour ce responsable d’agence bretonne qui organise habituellement des séminaires à l’étranger, « le tourisme d’affaires aura du mal à reprendre avant au moins la fin 2021 » ce qui laissera des traces pour certaines sociétés. Mais optimiste, ce voyagiste veut croire à la destination « France » et « Bretagne » qui a, selon lui « un coup à jouer« . « Redécouvrir nos régions, nos villes et nos campagnes, ça intéressera nos clients ! »

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets





Source France 3

Related posts

qui sont les gagnants et les perdants de cet été 2020 ?

adrien

les thermes de Bourbon-Lancy se préparent à rouvrir avec des mesures de sécurité renforcées

adrien

les guides-conférenciers indépendants subissent durement la crise sanitaire

adrien