Image default
Tourisme

la reprise de l’épidémie de Covid-19 serait « maîtrisée » selon la ministre du Tourisme



Selon la ministre espagnole du Tourisme, la reprise de l’épidémie de Covid-19 « est en voie d’être maîtrisée ». C’est ce qu’a déclaré ce mercredi Reyes Maroto qui espère que la France ne fermera pas sa frontière avec la Catalogne. Nombre de bars, restaurants et hôtels sont au bord de la faillite.

En début de semaine, les autorités espagnoles ont dû réinstaurer des restrictions pour tenter de freiner le rebond de cas de nouveau coronavirus. Devant l’accélération des contagions, qui ont triplé en trois semaines selon le ministère de la Santé, presque toutes les régions espagnoles, à l’exception principalement de Madrid, ont renforcé le caractère obligatoire du masque, qui doit être porté même si la distance de sécurité peut être maintenue, sous peine d’amende.

200 foyers actifs

L’Espagne, durement touchée par la pandémie avec officiellement plus de 28.400 décès, compte désormais plus de 200 foyers actifs dont une quinzaine détectés ce week-end, a annoncé lundi le ministre de la Santé, Salvador Illa.

Selon lui, les foyers de contagion apparus ces dernières semaines sont liées à deux phénomènes :

  • Le déplacement des travailleurs saisonniers agricoles qui parcourent le pays pour les récoltes de fruits
  • Le « relâchement » des mesures de sécurité dans les lieux de fêtes, en famille ou dans les bars et discothèques

Le gouvernement a demandé à la population de « respecter avec rigueur » les nouvelles mesures prises par les autorités dans les zones qui préoccupent le plus, en Catalogne et en Aragon, deux régions voisines du nord du pays.

Les habitants de Barcelone et de sa banlieue sont invités à ne sortir de chez eux que pour des tâches indispensables. Cette recommandation, qui vaut aussi pour la zone de Lérida, a été étendue dimanche aux municipalités de Figueras, proche de la frontière française, Vilafant et Sant Feliu de Llobregat.

Optimisme pour la Catalogne

Néanmoins, ce mercredi, la ministre espagnole du Tourisme s’autorise à être un peu plus optimiste au vu des dernières données : « la Catalogne a déjà réduit le nombre d’infections au cours des trois derniers jours », a déclaré Reyes Maroto.
 

Espérons qu’avec ces meilleurs chiffres, nous n’aurons pas à fermer une frontière qui pour nous est très importante pour la mobilité avec nos partenaires européens.

Reyes Maroto, ministre du tourisme

Les conséquences économiques du coronavirus sont énormes en Espagne : près de 40.000 établissements d’hôtellerie-restauration ont déjà fermé définitivement leurs portes dans le pays, à cause du manque de touristes entre autres, a indiqué mardi l’organisation patronale représentant le secteur.

C’est 13% du nombre total de cafés, bars, restaurants et hôtels d’Espagne, secteur économique crucial dans ce pays très touristique.

Plus de 20% des cafés hôtels restaurant condamnés

Fin 2020, 65.000 établissements devraient avoir fermé, soit plus de 20% du total. «Les pires présages vont se confirmer», a regretté le président de la fédération, José Luis Izuel, lors d’une conférence de presse.

Les affaires sont également très mauvaises dans les quartiers de bureaux des grandes villes, désertés alors que le télétravail est toujours recommandé par le gouvernement.

A la Jonquera, à la frontière franco-espagnole, là aussi, la fréquentation est anormalement basse en cette période de l’année.

D’habitude, des milliers de touristes s’y arrêtent pour faire leurs courses comme en atteste ce reportage de Laura Laure Galy et Hugo Laridon.

 



Source France 3

Related posts

L’Abbaye de Cluny et les sites Clunisiens bientôt classés au patrimoine mondial de l’Unesco

adrien

Coronavirus : une société catalane met au point une machine à désinfecter le sable par traitement d’eau et d’ozone

adrien

Jersey rouvre sa frontière aux visiteurs… qui accepteront de se soumettre au test Covid

adrien