Image default
Tourisme

la station-service Jean Prouvé métamorphosée en gîte de luxe vintage


Attention, réservé aux esthètes amateurs d’architecture, de vintage et de séjours insolites. Un admirateur de l’architecte Jean Prouvé a déployé les grands moyens pour transformer l’une de ses créations, une station-service, en gîte implanté en pleine nature périgourdine.

La pompe d’époque n’est plus là que pour le décor. Pas de vapeur d’essence, de 504 ou de Renault Douze en attente, mais la station-service, elle, est bien là. Débarrassée de ses logos pétroliers, entièrement rénovée, elle témoigne de l’architecture en vigueur dans les années 70. 

L'une de la centaine de station-service imaginée par Jean Prouvé que l'on pouvait trouver sur le bord des routes françaises dans les années 70

L’une de la centaine de station-service imaginée par Jean Prouvé que l’on pouvait trouver sur le bord des routes françaises dans les années 70

C’est l’œuvre de l’architecte et designer lorrain Jean Prouvé (1901-1984), l’un des précurseur de l’architecture moderne. Son mobilier en tôles pliées, ses bibliothèques, fauteuils, chaises, lits Antony, tables Compas, ou tables de réfectoire atteignent aujourd’hui des côtes record, un fauteuil Kangourou a déjà dépassé les 150 000 €uros.

Le Fauteuil Kangourou de Jean Prouvé a atteint des côtes record

Le Fauteuil Kangourou de Jean Prouvé a atteint des côtes record

En architecture, Jean Prouvé participera à la construction d’édifices monumentaux tels que la Tour Nobel de Paris-La Défense. Il prône un habitat individuel industrialisé durable, léger, économique et confortable parfaitement illustré par la Maison des Jours Meilleurs qu’il a réalisé pour l’Abbé Pierre en 1956. Le Corbusier dira de cette construction qu’il s’agit de  » la plus belle maison que je connaisse ! ».

La Maison des Jours Meilleurs imaginée à la demane de l'Abbé Pierre par Jean Prouvé en 1956. https://www.patrickseguin.com/fr/

La Maison des Jours Meilleurs imaginée à la demane de l’Abbé Pierre par Jean Prouvé en 1956. https://www.patrickseguin.com/fr/

© Galerie Patrick Seguin

C’est dans le cabinet de Jean Prouvé où il a travaillé pendant 18 ans que le dessinateur Serge Binotto imaginera la station-service circulaire pour le compte de Total. De 1969 à 1972, Total implantera chaque fois qu’elle le pourra ces bâtiments cylindrique (un polygone en fait) qui signeront l’identité de la marque auprès des automobilistes. C’est aussi la naissance des « stations-service multi-service », où l’on trouvera désormais de la restauration, des produits à la vente et d’autres services.

Sur la centaine de stations érigées, seules 4 sont encore en service dans l’Essonne et l’Eure et Loir, certaines ont été réaménagée, et l’une d’entre elle a même été classée dans le Doubs. Toutes les autres ont été détruites.

La particularité du bâtiment est une préfabrication complète en usine des panneaux, des cloisons et du toit, qui rend son implantation rapide, aisée et économique sur n’importe quel terrain. La construction est posée sur une structure métallique autoportée, supportée par un fût central et par des poteaux périphériques. L’intérieur est séparé en 13 portions modulables pour une surface totale de 150 m2 sur deux étages, le haut servant de logement au pompiste.

 

La station Prouvé "dans son jus", achetée 36 000 €uros par le marchand de bien Pascal Loux

La station Prouvé « dans son jus », achetée 36 000 €uros par le marchand de bien Pascal Loux

C’est un de ces stations exploitée à Molsheim (67) jusqu’en 2010 qu’a racheté pour 36 000 €uros le marchand de bien nancéien Pascal Loux. Son idée, la rénover pour l’implanter dans le Nord-Est de la Dordogne, à Angoisse, là où est installé depuis vingt ans son frère Olivier. 

2 ans de travaux et 1 M d'€uros pour rénover et mettre la bâtisse aux normes

2 ans de travaux et 1 M d’€uros pour rénover et mettre la bâtisse aux normes

Depuis un an, le bâtiment sert de gîte insolite, parmi les 28 autres que compte déjà le site. Auparavant, et pendant deux ans, la structure a été entièrement démontée, décapée, poncée, et repeinte sur place. Les vitrages ont également été changés, d’autres ont été ajoutés, et après l’installation (un jeu de légo réalisé en moins d’une semaine sur des plots en béton), on a isolé, installé des sanitaires et le chauffage. Une opération d’un Million d’€uros tout de même. L’intérieur est meublé en respectant les canons esthtétiques vintage de l’époque.
 

La Station Prouvé : gite insolite dans une ancienne station-service



©France 3 Périgords



Source France 3

Related posts

Déconfinement : les bars et restaurants de Strasbourg rouvrent à partir du 2 juin, voilà ce qui va changer

adrien

les touristes ne sont pas encore revenus dans le Marais Poitevin

adrien

A Ouistreham, le ferry repart vers l’Angleterre avec des passagers. Mais la quarantaine n’est pas (encore) levée.

adrien