Image default
Tourisme

le Mont Gargan et le lac de Vassivière


De part et d’autre du Parc Naturel Régional de Millevaches en Limousin, le mont Gargan et le lac de Vassivière sont des destinations de promenades offrant des paysages exceptionnels et des découvertes entre histoire et art…

En bordure ouest du plateau de Millevaches, à la limite sud-est de la Haute-Vienne, le mont Gargan culmine à 731 mètres d’altitude. Pourtant, contrairement à ce que beaucoup pensent, ce n’est pas le point le plus haut du département. C’est le Puy Lagarde, à 25 kilomètres au nord-ouest, près de Beaumont-du-Lac, qui détient le record, culminant à 799 mètres.

Il n’empêche, une fois parvenu au sommet du Mont Gargan, c’est un panorama exceptionnel qui s’offre au visiteur. Une vue à couper le souffle sur le plateau de Millevaches et le massif des Monédières, mais aussi sur l’ensemble des plateaux haut-viennois (monts de Châlus, Blond et Ambazac), jusqu’aux monts d’Auvergne quand le temps est clair.

 

Au sommet du Mont Gargan, la vue sur les plateaux du Limousin.

Au sommet du Mont Gargan, la vue sur les plateaux du Limousin.

© S.Chassaigne – France Télévisions

 

Le Mont Gargan est classé au titre des monuments nationaux depuis 1983, et il constitue l’un des sites d’intérêt paysager du PNR de Millevaches. L’allée de hêtres centenaires qui mène au sommet, les paysages de landes à bruyères et de tourbière sont des richesses naturelles exceptionnelles.

Battus par les vents, les vestiges de l’église Notre-Dame-de-Bon-Secours, qui date du XIXème siècle, font aussi partie de ce paysage rude et sauvage.

 

 

Le Mont Gargan est aussi un lieu cher aux passionnés d’Histoire, un site emblématique de la Résistance pendant la seconde guerre mondiale. Une stèle rappelle la bataille du Mont Gargan, du 18 au 24 juillet 1944, au cours de laquelle s’affrontèrent une division de l’armée allemande et plusieurs centaines de maquisards commandés par Georges Guingouin.

 

La stèle du mont Gargan commémorant la bataille de juillet 1944 entre les Allemands et les maquisards.

La stèle du mont Gargan commémorant la bataille de juillet 1944 entre les Allemands et les maquisards.

© S.Chassaigne – France Télévisions

 

Plusieurs circuits de randonnée permettent de découvrir ce site.

Un sentier de découverte de 2,2 kms (comptez une heure) a été aménagé par le Département de la Haute-Vienne. Un carnet de découverte est mis sur place à disposition des visiteurs, il détaille l’histoire et les curiosités patrimoniales du mont Gargan.

Pour les plus courageux, le circuit « le Tour du Mont Gargan » de 19 kms (4h45), au départ de la Croisille-sur-Briance, permet une découverte approfondie de cet espace naturel protégé.

 

Vassivière, l’un des plus grands lac artificiels de France

 

A 40 kms à vol d’oiseau du Mont Gargan, au nord-ouest du PNR de Millevaches, se trouve le lac de Vassivière. Avec une superficie de près de 1000 hectares, il est le 14ème lac artificiel de France.

A cheval sur les départements de la Haute-Vienne et de la Creuse, bordé de forêts à 650 mètres d’altitude, le lac de Vassivière est l’une des destinations de tourisme vert privilégiées du Limousin.

 

Le lac de Vassivière fait 9,76 km2.

Le lac de Vassivière fait 9,76 km2.

© S.Chassaigne – France Télévisions

 

Ces cinq plages (Broussas, Auphelle, Vauveix, Nergout et Pierrefitte) et sa vaste étendue d’eau offrent une multitude de possibilités de farniente et d’activités nautiques : canoë, voile, paddle, ski nautique, planche à voile, wake board…

Les bateaux navettes permettent de se rendre d’un point à l’autre du lac, et notamment sur l’île de Vassivière, accessible également à pied ou par un petit train. L’île, située sur la partie ouest du lac, abrite le Centre international d’art et du paysage, à l’architecture si particulière, avec sa tour en forme de phare. Le musée est un lieu de création et d’expérimentation qui propose des expositions toujours surprenantes.

A l’extérieur, le bois des sculptures et le jardins des simples, ainsi qu’un parcours de géocaching Terra Aventura, permettent de prolonger la promenade.

 

Le centre international d'art et de paysage, sur lîle de Vassivière.

Le centre international d’art et de paysage, sur lîle de Vassivière.

© S.Chassaigne – France Télévisions

 

Pour les amateurs de randonnée, à pied, VTT ou cheval, le lac de Vassivière offre 47 kms de rivages découpés, dont un sentier de rives aménagé de 30 kms.

Autour du lac, pas moins de 250 kms de sentiers de petite randonnée sont balisés. L’application « Rando Millevaches » permet de trouver différents itinéraires.

Les amateurs de nature pourront suivre le sentier d’interprétation des paysages « La lande du Puy de la Croix ».

 

Les petits paradis du Limousin : le Mont Gargan et le lac de Vassivière

 

 



Source France 3

Related posts

Déconfinement : les acteurs du tourisme d’Auvergne soulagés par le plan de relance

adrien

Haute-Loire : le Lieu de Mémoire du Chambon-sur-Lignon rouvre ses portes

adrien

La saison touristique en Poitou-Charentes ne ressemble décidément à aucune autre

adrien