Le parc national du Mercantour, des paysages alpins aux touches méditerranéennes


Les Chroniques Méditerranéennes et Nathalie Simon vous emmènent découvrir le plus sauvage des parcs nationaux : le Mercantour.

Créé en 1979 après une longue et difficile période de gestation de 18 ans, le Parc national du Mercantour est un géant ! Il s’étire sur 150 km de long, à cheval sur deux départements, les Hautes-Alpes et les Alpes-Maritimes, et six vallées différentes : Roya, Vésubie, Tinée, Haut-Var, Haut-Verdon et Ubaye.

Il culmine à 3143 m d’altitude avec le mont Gelas.

Dernier promontoire de l’arc alpin avant sa plongée dans la Méditerranée, paradis de la faune sauvage et de la flore de montagne, il constitue une entité écologique unique au niveau européen grâce à son climat à la fois alpin et méditerranéen.

Dans cette émission, Nathalie Simon nous invite* à la découverte de ce territoire extraordinaire en explorant la vallée de la Vésubie, le cœur historique du parc avec la vallée de la Roya, en compagnie de quelques uns de ses habitants.

Initiation à l’apiculture pour Nathalie avec François et Patricia Guerinot

© AMDA production / France Télévisions

François et Patricia Guerinot se sont installés comme apiculteurs il y a plus de 30 ans dans le vallon de la Gordolasque, qui abrite la plus forte densité florale française. François déplace ses 200 ruches entre 500 et 1500 mètres d’altitude au fil de la floraison des fleurs : acacia, tilleul, châtaignier, rhododendron, epilobe ou thym serpolet.

Mais depuis son installation il constate les dégâts du changement climatique sur la flore et chaque année ses abeilles souffrent un peu plus.

Valérie Luddeni a choisi le métier de vétérinaire de montagne par passion. A côté des animaux de compagnie habituels comme les chiens et les chats, elle soigne aussi les vaches, les chèvres, les poules… et même les loups du parc Alpha installé dans la vallée.

Un véto de montagne, c’est comme un médecin de montagne, le lien humain est très important.

Valérie Luddeni

Pour elle, la santé animale, humaine et l’environnement ne font qu’un : c’est le concept One Health. Elle emmène Nathalie en tournée dans une ferme au dessus de Saint-Martin-Vésubie où Robin a choisi d’élever des chèvres et de fabriquer du fromage dans le respect le plus strict du bien-être de ses animaux et de l’environnement qui l’entoure.

Robin a choisi d'élever des chèvres et de fabriquer du fromage

Robin a choisi d’élever des chèvres et de fabriquer du fromage

© AMDA production / France Télévisions

Marine Clarys est la première femme guide de haute montagne dans les Alpes-Maritimes. Elle a choisi de venir exercer son métier ici, où elle a passé son enfance, et où elle a découvert la montagne. Elle emmène Nathalie faire quelques longueurs d’escalade sur une falaise école, l’occasion de lui raconter sa vie de femme guide dans un milieu d’homme et surtout son amour immodéré pour le massif du Mercantour.

Nathalie s'essaye à l'escalade avec Marine, la première femme guide de haute montagne des Alpes-Maritimes

Nathalie s’essaye à l’escalade avec Marine, la première femme guide de haute montagne des Alpes-Maritimes

© AMDA production / France Télévisions

En compagnie de Raphaël Lurion, Nathalie participe à un chantier de renaturation d’un espace sauvage abîmé par la sur-fréquentation humaine.

Ce travail est l’une des très nombreuses tâches des gardes du parc national du Mercantour qui surveillent également de très près les espèces sauvages présentent dans le parc et qui ne cessent de se développer depuis sa création il y a 40 ans !

Nathalie Simon au sommet du massif du Mercantour

Nathalie Simon au sommet du massif du Mercantour

© AMDA production / France Télévisions

Réagissez à l’émission avec #chroniquesmed

*Une émission de 26 minutes réalisée par Nicolas Mastras durant l’été 2020 avant la catastrophe qui a touché les vallées de la Roya et de la Vésubie à l’automne. Tous les intervenants de l’émission ont été contactés et vont bien.

Une coproduction France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur / AMDA production.

Diffusion dimanche 9 mai à 12h55.





Source France 3

Autres articles

Jura : pas de réouverture prévue sans label sanitaire pour les thermes de Salins et Lons-le-Saunier

adrien

avec son vélo 100% autonome, il se lance à la découverte de la Provence et de ses producteurs

adrien

à Londres, le virus pousse les guides touristiques à revisiter leur métier

adrien

première amende pour un propriétaire à Lyon

adrien

4 balades en vidéo pour s’évader en Sarthe avec Envie Dehors !

adrien

2000 manifestants dans l’Oisans et en Tarentaise contre la fermeture des remontées mécaniques à Noël

adrien