Image default
Tourisme

le plus grand domaine VTT de France offre 2400 kilomètres de pistes cyclables



Le plus grand espace VTT de France propose 2400 kilomètres de pistes balisées grâce à l’union des centres d’Ambert dans le Puy-de-Dôme et des Bois Noirs dans la Loire, pour une journée ou une grande randonnée en plusieurs étapes entre Auvergne et Rhône-Alpes.

Au cœur du parc naturel du Livradois-Forez, l’une des plus vieilles forêts d’Europe accueille le terrain de jeu des VTTistes des Bois Noirs. Des dizaines de points de départ mènent à des pistes accessibles à tous les niveaux et à tous les vélos. « Avec un VTT électrique, c’est l’idéal. Je ne reviendrai pas en arrière maintenant parce que suivre des jeunes qui ont 40 ans, ce n’est plus possible. Maintenant je prends du plaisir à les suivre et être avec eux sans être trop fatigué » raconte Yvan Pascal, un VTTiste des Bois Noirs.

Le paysage s’ouvre en arrivant au Col de la Loge à 1253 mètres d’altitude. Depuis 2002, les bénévoles du centre des Bois Noirs ont créé et entretiennent 1500 kilomètres de circuits balisés, qui sont désormais reliés aux 800 kilomètres de parcours du Pays d’Ambert. Leur jonction en fait le plus vaste domaine VTT de France. » On a décidé ensemble de rejoindre nos deux espaces pour créer 105 circuits balisés » explique Alain Chapot, le président de l’Espace VTT du Massif des Bois Noirs.

Plus au sud c’est parti pour 7 kilomètres plutôt roulants entre les cols de la Loge et du Béal. Les sapins laissent place aux gentianes et aux sorbiers, le tracé suit la ligne de crête à près de 1300 m d’altitude. La vue porte sur 360 °avec les puys et le Sancy d’un côté, le Forez et les Alpes de l’autre. « C’est absolument fabuleux, les paysages sont magnifiques. C’est enivrant de beauté et voilà… On est partis pour la cinquième fois sur des parcours encore plus longs, encore plus beaux » détaille Marielle, une vacancière sur 2 roues.

La trilogie de cols se poursuit en prenant la direction des Supeyres, 15 kilomètres plus loin. On grimpe jusqu’à Pierre sur Haute, 1634 m, le point culminant des monts du Forez et du département de la Loire. Puis on replonge vers le Puy de Dôme, les Hautes Chaumes, et le col des Supeyres. C’est ici qu’ont été balisés les quelques kilomètres manquants pour joindre les deux domaines. « Les chaumes parce qu’on y emmenait les bêtes autrefois pour paître et ça donne cette sensation de liberté et d’évasion avec cette idée qu’on pourrait pédaler sans s’arrêter » dit Philippe Picandet, VTTiste du Pays d’Ambert. « Le fait d’avoir cette immensité à disposition, partir de la Chapelle-Geneste pour aller à Saint-Nicolas-des-biefs, environ 180 km en linéaire, à faire en trois jours ou changer de piste tous les jours… Vous pouvez passer 15 jours de VTT pur… Extraordinaire ! » s’exclame Patrick Besseyre, le président de l’Espace VTT Ambert Crêtes du Forez.

L’alliance permet de voir plus grand, et ces 2400 kilomètres ouvrent des possibilités presque infinies. En misant sur les randonnées itinérantes ou les rassemblements, Ambert et les Bois Noirs veulent faire du VTT le meilleur moyen de découvrir un territoire encore sauvage, entre Auvergne et Rhône Alpes.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets



Source France 3

Related posts

« C’est l’occasion de voir la Joconde d’un peu plus près »

adrien

Vacances : « L’Auvergne est une France verte et secrète que vont découvrir les touristes »

adrien

5 coups de cœur à ne pas louper si vous visitez la région

adrien