l’emblématique Hôtel Napoléon de l’île d’Aix retrouve une nouvelle jeunesse


C’est un lieu incontournable de la petite île charentaise et c’est une bande d’amis qui a fait le pari fou de le racheter pour lui redonner vie. Pari gagné, l’Hôtel Napoléon ne désemplit pas cet été et pourrait rester ouvert l’hiver prochain.

Quand napoléon Ier débarque sur l »île d’Aix le 8 juillet 1815, il ne sait pas que cette semaine de villégiature forcée dans cette grande maison bourgeoise à l’entrée du village sera sa dernière, passée sur le sol français. Il ne sait pas non plus que deux siècles plus tard, cette batisse portera son nom et que six trentenaires, aixois d’origine ou adoptifs, feront le pari de racheter ce qui est, depuis 1836, l’hôtel emblématique de ce petit coin de paradis de Charente-Maritime. Un pari fou mais qui est apparu comme une évidence pour Franck Chabaud et ses amis quand ils apprennent que l’établissement est en vente à un prix raisonnable.

On s’est dit que c’est une chance unique dans une vie de travailler avec ses proches, avec sa famille sur l’île d’Aix.

Franck Chabaud, propriétaire associé de l’Hôtel Napoléon

La vente est conclue en décembre mais l’insouciance de ces jeunes entrepreneurs va être vite douchée par une crise sanitaire que personne n’avait évidemment pu prévoir. L’ouverture, prévue en mars, est reportée à fin mai. Le temps de faire quelques travaux de rafraîchissements, de changer meubles et décorations du restaurant, un délai dont ils se seraient bien passé pour leur première saison.

De commencer avec le COVID, c’est pas le meilleur des sponsors qu’on peut avoir pour une course. On commence un 400m haies avec deux boulets aux chevilles et un masque sur le visage.

Franck Chabaud, propriétaire associé de l’Hôtel Napoléon

Le succès pourtant est tout de suite au rendez-vous. La carte du restaurant a été repensée en fonction des convictions gastronomiques des nouveaux propriétaires.

On ne travaille qu’avec des produits de saison et en circuit court.

Alison Potigny, propriétaire associée de l’hôtel Napoleon

Une gageure quand on connaît les contingences logistiques liées à ce territoire insulaire relié au continent par le bac de Fouras et quelques bateaux de transport de passagers de la Rochelle. Tony Papin, autre associé de l’histoire, le sait bien qui possède déjà un autre établissement sur l’île, s’est lancé dans la fabrication d’une bière locale il y a deux ans et qui espère bien que cette cure de jouvence du Napoléon apportera un nouveau souffle sur « son » île.


© Alexandra Lassiaille – France Télévisions

On n’a évidemment pas d’année de référence mais on a beaucoup bossé en juillet et l’hôtel est complet pour le mois d’août. On envisage donc de rester ouvert jusqu’à la fin de l’année, novembre et décembre

Tony Papin, propriétaire associé de l’Hôtel Napoléon

Et ce club des Six de rêver déjà d’organiser à l’avenir des concerts ou des soirées théâtres. Il faut dire que les 850 m2 de la batisse sont sources d’inspiration, un décor naturel où une nouvelle histoire de l’île d’Aix pourrait être contée. Une histoire, allez savoir, qui n’aurait peut-être pas déplue à Napoléon Ier.

Rencontre avec Franck et Alison, qui nous ont acceuilli dans le nouvel Hôtel Napoléon

Charente-Maritime : L’emblématique Hôtel Napoléon de l’île d’Aix retrouve une nouvelle jeunesse

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets



Source France 3

Autres articles

Une fermeture à Noël serait un « désastre » pour les stations de ski italiennes

adrien

Déconfinement : l’Aquarium du Limousin va rouvrir en limitant les entrées

adrien

sont-ils prêts à déménager ?

adrien

A Rethel, l’activité de Jacqueson Tourisme en recul de 70 à 80%, à cause du Coronavirus

adrien

après le confinement, peut-être une destination refuge cet été

adrien

Réouverture des restaurants le 2 juin : notre feuilleton, épisode 2

adrien