Les 8 trésors de Bourgogne qui remplaceront vos vacances au bout du monde


Même si la limite des 100 kilomètres a été levée au déconfinement, les Français réorganisent leurs vacances. Peut-être aviez-vous prévu de découvrir l’Asie ou l’Amérique ? Pas de panique ! Ce que vous alliez trouver à l’autre bout du monde, vous le retrouverez en Bourgogne. Nous vous proposons de découvrir huit des plus belles destinations de vacances dans la région. Mais il y en a tellement d’autres !

Vamos a la playa… des Settons 

Au Mexique, la Playa del Carmen. En Bourgogne, le Lac des Settons. / © Playa del Carmen (Mexique) : Rob Kim / MaxPPP et Lac des Settons : Jean-Christophe Zounia
Au Mexique, la Playa del Carmen. En Bourgogne, le Lac des Settons. / © Playa del Carmen (Mexique) : Rob Kim / MaxPPP et Lac des Settons : Jean-Christophe Zounia

Tout près de la mer des Caraïbes, vous espériez peut-être passer du bon temps à la Playa del Carmen, au Mexique. L’endroit serait plus agréable que Cancún mais pas sûr qu’il le soit autant que notre Lac des Settons, dans le Morvan. Puisque Playa del Carmen est une station balnéaire, ce sont environ 1 millions de touristes qui y séjournent. Mais les vacances, on les préfère au calme non ? Ce ne sont pas les 312 000 visiteurs des Settons qui vous diront le contraire.
La plage Mexicaine est aussi une zone piétonne très commerciale : bars, boîtes de nuit, restaurants et boutiques ont aussi leur place dans le paysage. C’est tout de suite moins agréable qu’une plage au plus près de la nature, abritée par les forêts du Morvan. Les sapins et mélèzes offrent ainsi de l’ombre aux vacanciers. Vous risquez moins l’insolation dans le Morvan qu’au Mexique ! 

L’eau y sera peut-être moins chaude, mais vous pourrez profiter du lac sur un catamaran, un Fun Boat, un stand-up paddle ou encore en canoë-kayak ! On vous parie que les couchers de soleil sont plus romantiques aux Settons, qu’à la Playa del Carmen…

Les chutes de la Nièvre 

A la frontière des Etats-Unis et du Canada : les chutes du Niagara. En Bourgogne, près de Lormes, la cascade des Gorges de Narvau. / © Chutes du Niagara (Amérique de l'Est) : Stephen D. Cannerelli et la cascade de Narvau (Nièvre) : David Beaudequin
A la frontière des Etats-Unis et du Canada : les chutes du Niagara. En Bourgogne, près de Lormes, la cascade des Gorges de Narvau. / © Chutes du Niagara (Amérique de l’Est) : Stephen D. Cannerelli et la cascade de Narvau (Nièvre) : David Beaudequin

Elles sont très célèbres, si ce n’est les plus connues à travers le monde. Les chutes du Niagara sont un ensemble de trois chutes d’eau situées dans la rivière Niagara. Elles relient le lac Erié au lac Ontario, dans l’est de l’Amérique du Nord, à la frontière entre les Etats-Unis et le Canada

Mais la Nièvre abrite aussi sa propre cascade. Rendez-vous à Lormes ! Les Nivernais connaissent davantage la cascade de Narvau que les chutes du Niagara. Avec une chute d’environ 20 mètres, elle talonne ses rivales canadiennes qui chutent à 51 mètres de haut environ. Et tout près de la cascade de Narvau, vous trouverez la grotte aux fées… La légende dit que des lutins, des nains forgerons et des fées s’y seraient abrités. Pas sûr que les Américains puissent se vanter d’une telle histoire… 

Le Japon au coeur du Parc du Suzon

Au Japon, les sakura du Mont Yoshino. En Côte-d'Or, le jardin japonais du Parc du Suzon. / © Mont Yoshino : Pixabay et Parc du Suzon : G. Maës
Au Japon, les sakura du Mont Yoshino. En Côte-d’Or, le jardin japonais du Parc du Suzon. / © Mont Yoshino : Pixabay et Parc du Suzon : G. Maës

30 000 sakura ornent le Mont Yoshino au Japon. Les sakura, ce sont ces cerisiers que l’on voit partout sur internet, parés de blanc et de rose. C’est d’ailleurs ce qui a rendu célèbre le Mont Yoshino, dans la préfecture de Nara et la péninsule de Kii au Japon. Il fait partie des sites de chemins de pélerinage classés au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Mais ce petit bout de Japon, vous pouvez le retrouver en Côte-d’Or. A Dijon, le Parc du Suzon reconstitue ce qui fait la popularité des jardins japonais : l’architecture de l’arche d’entrée du parc, le pont peint en rouge, la cascade qui symbolise le temps qui passe, les îles en forme de tortue et de grue,  les conifères qui selon les légendes sont habités par les dieux. Les cerisiers ne sont pas toujours en fleurs mais le parc reste un lieu de contemplation et de méditation, au coeur de la ville

Qui a la plus belle colline ?

En Italie, Rome, construite sur sept collines. Dans l'Yonne, la ville de Vézelay, située sur la "colline éternelle". / © Rome : Pixabay et Vézelay : Wikipédia
En Italie, Rome, construite sur sept collines. Dans l’Yonne, la ville de Vézelay, située sur la « colline éternelle ». / © Rome : Pixabay et Vézelay : Wikipédia

En Italie, Rome n’a rien à envier à Vézelay, dans l’Yonne. La ville de Rome antique s’est construite sur sept collines. Même si aujourd’hui, Rome s’est étendue, les collines restent une part fondamentale de l’histoire de la ville. Elles s’appellent Palatin, Aventin, Caelius, Capitole, Esquilin, Viminal et Quirinal. Chacune des collines a fait l’objet de festivités lors de la fête de Septimonitum

En Bourgogne, c’est Vézelay qu’il faut préférer à la capitale italienne. Elle est d’ailleurs très prisée par les touristes et les pélerins ! Au Moyen-Âge, Vézelay était un haut-lieu de la chrétienté. Le village médivial est aujourd’hui inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Vézelay est, comme sa consoeur italienne, située sur une colline, dite la « colline éternelle« . Elle est l’un des points de départ pour Saint-Jacques de Compostelle.

Au mont Beuvray, pas d’incas… mais des gaulois

Au Pérou, le Machu Picchu, terre des incas. En Bourgogne, Bibracte, terre des gaulois. / © Machu Picchu : Wikipedia et Bibracte : Antoine Maillier
Au Pérou, le Machu Picchu, terre des incas. En Bourgogne, Bibracte, terre des gaulois. / © Machu Picchu : Wikipedia et Bibracte : Antoine Maillier

L’ancienne cité inca du XVe siècle est perchée au sommet du rocher du Machu Pichu, au Pérou. Elle fascine par les nombreuses recherches qui ont été faites autour de la civilisation disparue et par l’architecture de la ville sacrée. Depuis 1983, le site est d’ailleurs inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Mais en Bourgogne, une autre civilisation disparue fascine et agite les historiens : le peuple celte des Eduens.

Le site mont Beuvray-Bibracte est situé dans le Morvan. Il abrite le musée de la civilisation celtique qui retrace la vie de la cité, grâce aux fouilles archéologiques qui ont été menées. Bibracte est fondée à la fin du IIe siècle avant notre ère, au sommet du mont Beuvray par le peuple éduen. Vous serez certainement tout aussi émerveillés en découvrant la ville fortifiée, ses remparts et ses quartiers qui s’étendent sur 200 hectares. C’est aussi là que Jules César a séjourné après sa victoire à Alésia… Incontournable, non ?

Voyage spirituel à La Boulaye

En Inde, le temple de la Mahabodhi. A la Boulaye, en Saône-et-Loire, le temple des mille bouddhas. / © Temple de la Mahabodhi : Wikimédia et Temple Paldenshangpa : Antoine Marquet
En Inde, le temple de la Mahabodhi. A la Boulaye, en Saône-et-Loire, le temple des mille bouddhas. / © Temple de la Mahabodhi : Wikimédia et Temple Paldenshangpa : Antoine Marquet

Le temple de la Mahabodi est situé à Bodhgaya, en Inde. Une ville célèbre pour être le lieu où Siddharta Gautama a atteint l’illumination et l’état de Bouddha. Considéré comme l’un des quatre lieux saints du bouddhisme, le temple de 48 600 m2, est inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2002. Mais si vous êtes en quête de spiritualité, pas besoin d’aller si loin !

En Saône-et-Loire, à la Boulaye, le temple Paldenshangpa a ouvert ses portes en 1987. 30 000 visiteurs s’y pressent tous les ans et viennent de toute l’Europe pour découvrir l’édifice, les statues en feuille d’or et les peintures au mur qui racontent les origines du bouddhisme… Qui sait, peut-être même que vous y resterez en retraite ? C’est toujours moins loin que le Népal ou l’Inde si vous devez rentrer en urgence… 

Welcome to fabulous… Bourbon-Lancy !

Aux Etats-Unis, les casinos de Las Vegas. En Bourgogne, le Vikings Casino de Bourbon-Lancy. / © Casinos de Las Vegas : Pixabay et Vikings Casino (Casino de Bourbon-Lancy)
Aux Etats-Unis, les casinos de Las Vegas. En Bourgogne, le Vikings Casino de Bourbon-Lancy. / © Casinos de Las Vegas : Pixabay et Vikings Casino (Casino de Bourbon-Lancy)

Au coeur du Nevada, aux Etats-Unis, le Strip est l’avenue principale de Las Vegas ! Le boulevard est célèbre pour ses hôtels-casino : 2 000 chambres chacun en moyenne, piscines, restaurants, spectacle, discothèques… Sur ses 7,1 kilomètres, le Strip promet des nuits folles. 

Mais cet été, ce sera plutôt « Welcome to fabulous Bourbon-Lancy ! » Direction la Saône-et-Loire pour miser toutes vos économies. La ville est une véritable destination touristique. Et il n’y a pas que les thermes de Bourbon qui attirent les visiteurs, mais aussi le Vikings Casino. On est loin des équipements de Vegas mais vous retrouverez tout de même des machines à sous, des tables de Blackjack et des postes de roulette anglaise électronique qui vous pousseront au vice… En Côte-d’Or, le diable vous tentera aussi au casino de Santenay !

Le Central Park du Morvan, sans les buildings 

Aux Etats-Unis, en plein coeur de Manhattan : Central Park. En Bourgogne, le Parc Régional Naturel du Morvan. / © Central Park (Etats-Unis) : Niyi Fote et Parc Régional du Morvan : Wikipédia
Aux Etats-Unis, en plein coeur de Manhattan : Central Park. En Bourgogne, le Parc Régional Naturel du Morvan. / © Central Park (Etats-Unis) : Niyi Fote et Parc Régional du Morvan : Wikipédia

Combien de fois avez-vous rêvé de faire votre footing matinal dans les allées du plus célèbre parc américain ? Central Park est le seul endroit où il est possible de courir avec les écureuils. Situé dans l’arrondissement de Manhattan à New York aux Etats-Unis, le parc s’étend sur 341 hectares et abrite de nombreuses espèces d’oiseaux (270 plus exactement).  

Mais pourquoi s’embêter à faire 9 heures d’avion alors qu’à quelques kilomètres de chez vous, vous pouvez profiter d’un parc de 290 000 hectares ! Ca en fait des kilomètres de course… Central Park n’a qu’à bien se tenir. Le Parc naturel régional du Morvan s’étend sur les quatre départements de la région et réunit 117 communes.  Plus besoin de prendre l’avion… Même si le Morvan, c’est presque le bout du monde.
Né d’une volonté de conserver et mettre en avant un patrimoine naturel aux paysages remarquables, le Parc offre à ses touristes de multiples activités : randonnées, balades à cheval, camping sauvage, baignade dans les lacs, etc. C’est peut-être moins « instagrammable » mais à coup sûr, vous y croiserez beaucoup moins de promeneurs et de joggers qu’à New York… Et beaucoup plus d’animaux sauvages !

Où retrouver ces sites ?

 

 



Source France 3

Autres articles

à Reims, salons annulés et marché de Noël en sursis

adrien

Le tourisme dans le secteur des Trois Frontières reprend doucement et compte sur ses voisins suisses et allemands

adrien

Présentation du “plan Marshall” : l’horizon se dégage pour l’hôtellerie restauration en Centre-Val de Loire

adrien

Har eta jan, ostalaritzaren aurpegi berria.

adrien

Marseille ouvre une plage toute la nuit et fait grincer des dents en pleine crise sanitaire

adrien

Coronavirus : un fonds de 101 millions d’euros pour soutenir le tourisme en Occitanie

adrien