Image default
Tourisme

les Français commencent enfin à réserver leurs séjours dans le Lot


Après deux mois de confinement, les Français rêvent de vacances à la campagne. Le département du Lot fait parti des destinations vertes de la région avec 2 millions et demi de nuités touristiques en 2019. Les reservations reprennent doucement.

Face aux incertitudes liées à l’épidémie de coronavirus, les Français privilégient l’héxagone pour les vacances. Aujourd’hui près de neuf Français sur dix choisissent leur propre pays pour passer des vacances au lieu des 2/3 habituellement.

« Les Français vont rester dans l’Hexagone à 90%, seulement 10% de nos concitoyens disent vouloir partir à l’étranger cet été », selon un cabinet spécialisé dans les études et le conseil dans les secteurs touristiques.

Habituellement, le département du Lot reçoit entre 27 et 28% d’étrangers l’été. « Pour cet été, nous aurons beaucoup moins d’étrangers, cela va faire un quart de touristes en moins. Mais il y a quand même quelques Belges, Allemands et Hollandais qui ont appelé pour avoir des renseignements », précise la directrice de l’office de tourisme Cahors Vallée du Lot Clémence Payrot.

« Dès la deuxième partie du déconfinement, il y a eu une belle croissance, surtout des réservations pour le mois d’août. Les gens attendent les annonces du gouvernement pour être sur de réserver », souligne Clémence Payrot.

 

En 2019, 2 millions et demi de nuités touristiques ont été repertoriées dans le département du Lot.
Pratiquement 9 000 lits sont disponibles dans tout le sud du Lot entre les hôtels, les gîtes, les villages vacances et campings.

En ce moment, nous avons de plus en plus de demande d’informations. Pour la plupart, ce sont des réservations individuelles. Gîtes, mobile-home, cabanes avec des jardins, des piscines. Les gens privilégient les grands espaces.

Clémence Payrot, directrice de l’office de tourisme Cahors Vallée du Lot

Une tendance différente des autres années, avec des réservations de plus longues durées pour les hôtels.

En générale, les réservations pour les hôtels sont assez courtes, plutôt des week-ends. Cette année il y a plus de réservation de 6 à 7 nuits pour des familles entières.

Clémence Payrot

Pour le village vacances Les Bois de Prayssac, la tendance est quasi la même que l’année dernière pour le mois de juillet. « Entre le 1er et le 18 juillet, c’est toujours assez timide mais nous avons quelques réservations de dernières minutes », résume la gérante du village de vacances Virginie Peduzzi.
 

Pour l’instant, notre taux de remplissage est de 30% au mois de juillet alors qu’il était de 70% en 2019. Pour le mois d’août, le taux de remplissage est de 50% pour cette année au lieu de 80% en 2019.

Virginie Peduzzi, gérante du village vacances Les Bois de Prayssac

 

Chalet pour 4 personnes dans le village vacances des Bois de Prayssac

Chalet pour 4 personnes dans le village vacances des Bois de Prayssac

© V.Peduzzi

Dominant la vallée du Lot et les vignobles de Cahors, Les Bois de Prayssac est un village de vacances situé aux portes du Parc Naturel Régional des Causses du Quercy.

Composé de 40 gîtes et de 20 chalets en bois, il peut accueillir 250 personnes. Implanté au milieu des bois, ce site travaille beaucoup en avant saison avec les randonneurs mais aussi pour des événements familliaux comme des mariages, baptèmes ou cousinades.

 

Habituellement, nous sommes ouverts à partir du 21 mars pour recevoir les gens sur des longs week-ends. Notre taux de remplissage est plus important en mai et juin que juillet et août.

Virginie Peduzzi

De nombreux établissements du Lot comme ce village de vacances fonctionnent en hors-saison. C’est le cas de La Truite Dorée, hôtel restaurant situé au coeur de la vallée du Lot. 

Nous avons perdu un quart du chiffre d’affaires pendant le confinement et 60% de moins pour le seul mois de juin par rapport à l’année dernière.

Evelyne Marcenac, gérante de La Truite Dorée

Géré par la même famille depuis 5 générations, cet ancien relais de poste du XIXe siècle est un hôtel avec 28 chambres. 40% de sa clientèle sont des habitués.
 

Nous avons une clientèle d’habitués qui ont confirmé leur réservation. Souvent pour un long séjour de une à deux semaines en demi-pension. Enfin, la saison devrait démarrer, se rejouit la gérante de l’hôtel.

Evelyne Marcenac

Positif, les professionnelles du tourisme ont tous mis en place les protocoles sanitaires nécessaires pour recevoir du public et sauver leur saison.
 

Néanmoins, la crise économique qui se profile et l’envolée du chômage ont poussé de nombreux Français à faire une croix sur leurs vacances. « Au plus fort de la crise, 6 millions de Français disaient vouloir renoncer à leurs vacances cet été, dont 4 millions de façon définitive ».

 



Source France 3

Related posts

Les petits paradis du Limousin : Collonges-la-Rouge et Beaulieu-sur-Dordogne

adrien

A Agde, première station balnéaire d’Europe, la relance économique après le Covid au cœur de la campagne des municipales

adrien

Plan de déconfinement : “On ronge notre frein, on mange notre trésorerie”, le secteur de restauration toujours pas fixé

adrien