les labels touristiques ont la cote


Pour Vidauban, c’est une jolie récompense.

Située à 12km au sud de Draguignan, entre le littoral varois et le Verdon, la commune de 12 000 habitants vient de décrocher le label « Commune touristique », décerné par la Préfecture du Var.

L’aboutissement de plusieurs années d’efforts pour répondre aux différents critères d’attribution de ce label d’excellence, décerné pour 5 ans par la Préfecture du Var (voir encadré). Mais sur quels critères ce label est- il attribué ?

 

Qualité des hébergements, richesse des animations… Vidauban souhaite devenir une destination touristique à part entière.

© Ville de Vidauban

 

Des critères d’attribution multiples

La dénomination de « commune touristique » est attribuée  par arrêté préfectoral.  En janvier 2019, plus de 1300 communes touristiques étaient recensées.

Les plus attractives d’entre elles pourront accéder à la catégorie supérieure de « station classée de tourisme », prononcée par décret pour une durée de douze ans. En juin 2019, la 400ème station de tourisme a ainsi été classée.

Réformé en 2006 pour plus de lisibilité, ce classement est établi selon des critères sélectifs et exigeants qui concernent la diversité des modes d’hébergements, la richesse des animations artistiques, gastronomiques et sportives, la diversité et la qualité des modes d’hébergements touristiques, et surtout la mise en valeur du patrimoine et des paysages de chaque commune.

Des facteurs souvent déterminants dans le choix de destinations des touristes.

L’attribution est effectuée par les services préfectoraux sur la base d’un dossier comprenant des pièces « Il n’y a pas de visite sur place. Toutefois, le préfet peut s’il le souhaite solliciter un service pour apporter un éclairage », précise la préfecture du Var.

 

Destination touristique à part entière

 

Autant de critères que Vidauban a fait en sorte de remplir.

« Nous avons engagé une démarche pour montrer que nous ne sommes pas qu’une ville de passage, mais bien une destination à part entière», se réjouit Stéphane Bensmaine, directeur de cabinet du maire de Vidauban.

 

Le Drop'In, parc de loisirs aquatique de Vidauban, attire des centaines de touristes chaque année

Le Drop’In, parc de loisirs aquatique de Vidauban, attire des centaines de touristes chaque année

© VV

 

En quelques années, la commune a vu fleurir un parc de loisirs aquatique (toboggans géants, drop’in, beach-volley,…) et une base nautique (kayak et accrobranche) qui, ensemble, attirent toutes les générations.  Et ce n’est pas tout :

 » Nous avons aussi multiplié par trois l’offre d’évènements : concerts, bals, spectacles, festivals de la BD, du vin ou de la pomme… Nous avons aussi fait en sorte que les offices du tourisme soient ouverts plus longtemps et surtout proposent beaucoup plus d’idées de sorties aux visiteurs ».

 

Il faut dire qu’avec ses promenades naturelles à la cascade de l’Aille, dans la réserve naturelle des Maures et ses nombreux sentiers pédestres ou cyclables, Vidauban a de quoi séduire.

Et ce n’est pas fini, car la commune devrait bientôt être reliée à la Vigne à vélo, le parcours qui allie cyclisme et découverte des vignobles mis en place par Dracénie Provence Verdon Agglomération. 

 

Dix-huit communes classées en Dracénie

 

Avec Vidauban, cinq autres communes de la Dracénie ont décroché ce titre cette année : les Arcs-sur-Argens, Trans-en-Provence, La Motte,  Figanières et Comps-sur -Artuby.  

Fin mars, ce sont Ampus, Châteaudouble, Draguignan, Flayosc, La Roque-Esclapon, Lorgues, Montferrat, Salernes et Sillans-la-Cascade qui ont aussi obtenu le précieux label.

S’y ajoutent Callas et Bargemon, qui détenaient déjà ce titre. Soit en tout 18 « communes touristiques » sur les 23 que compte l’agglomération!

Pas vraiment une surprise. « Depuis quelques années, on a beaucoup investi dans le développement touristique, et ces labels sont une récompense! On va bientôt accrcocher nos petits panneaux à l’entrée de nos villes, c’est symbolique mais c’est important. cela montre que la Dracénie est sur une dynamique! » explique Valérie Marcy, maire de La Motte et vice-président de l’agglomération. 

Intérêt majeur de ce label: outre la visibilité, il permet aussi d’augmenter le quotat de licences pour la restauration ou les bars. De quoi créer un cercle vertueux pour les animations, lorsque l’épidémie de Covid-19 sera terminée. 

« On cherche surtout à développer le tourisme familial, et le tourisme vert en lien avec la nature » poursuit l’élue, qui rappelle que l’agglomération a aussi obtenu les labels « Vignobles et découvertes » et le label « Accueil vélo ». (voir encadré).

 

Le Var toujours leader en PACA

 

Plus proche de la mer, Roquebrune-sur-Argens, Fréjus ou Saint-Raphël ont elles obtenu le prestigieux label de « station classée de tourisme ». Tout comme les très huppées Saint-Tropez ou Sainte-Maxime.

 

Sainte-Maxime, sur la cote varoise, a elle obtenu le label prestigieux de "station touristique classée".

Sainte-Maxime, sur la cote varoise, a elle obtenu le label prestigieux de « station touristique classée ».

© M. Meuneveaux

Dans le Var, 37 communes sont ainsi classées par l’un de ces deux labels décernés par l’Etat. Un chiffre en constante évolution.

C’est en tout cas plus que dans les Alpes –Maritimes, qui n’en comptent que 30, et plus du double que dans les Bouches-du-Rhône, qui n’en affichent que 15.

Une nouvelle preuve que le Var, avec plus de 8 millions de touristes chaque année (hors période Covid), reste le département le plus touristique de la région, et le 2ème de France derrière l’Ile-de-France..

A ce jour, la région Provence – Alpes – Côte-d’Azur est l’une des plus riches en titres décernés avec l’Occitanie.

Profusion de labels touristiques

Outre les deux labels décernés par l’état, il existe plusieurs dizaines de labels touristiques. Certains sont décernés par des associations, d’autres par des organismes privés. Difficile de tous les recenser. Mais en voici un petit aperçu.


Certains sont des labels culturels et patrimoniaux :


« Grand site de France », « Jardin remarquable », « Patrimoine du XXe siècle »,  « Patrimoine mondial de l’Humanité », « Petites cités de caractère », « Plus beaux villages de France »,  « Villes ou Pays d’art et d’histoire »…


D’autres récompensent l’accueil, la qualité ou le bien-être :


« Famille Plus », « Marque Qualité tourisme », « Pavillon Bleu » ( pour les plages et les ports de plaisance possédant des équipement réduisant l’impact du tourisme sur l’environnement), « Stations vertes »  (communes rurales qui proposent des vacances de qualité à la campagne et à la montagne), « Tourisme & Handicap » (5500 établissements et sites touristiques accessibles à tous) »Villes et villages fleuris », ou encore « Vignobles et Découvertes » (attribué pour trois ans par Atout France, ce label récompense les destinations à vocation touristique et viticole).


Autant dire qu’il y a quasiment des labels pour tout type de destination… A condition qu’elle soit qualitative! 






Source France 3

Autres articles

face à la crainte d’une surfréquentation cet été, la mairie souhaite réduire la promotion de la ville

adrien

la Montagne des singes ouvrira ses portes le 19 mai

adrien

Le Marais Vernier dans l’Eure, un lieu unique à découvrir en Normandie

adrien

les remontées mécaniques pourraient rouvrir à partir du 7 janvier

adrien

Château de Cheverny : » On a planté 350 000 tulipes pour nos visiteurs que l’on attend, mais quand vont-ils revenir ? « 

adrien

Visitez la France avec le guide du patrimoine en France

adrien