Malgré la pandémie et les températures douces, la station de ski de Métabief se prépare pour son ouverture en décembre


L’atmosphère est à la confiance et à la positivité dans la station de ski du Haut-Doubs. La saison hivernale arrive à grand pas et malgré les doutes et les inquietudes, tout le monde se tient prêt pour recevoir les futurs vacanciers, à Métabief.

En ce 11 novembre, la température de 10 degrés au pied des pistes de Métabief n’y changera rien. Toute la station se prépare activement à l’ouverture de la nouvelle saison hivernale qui s’annonce comme une équation à plusieurs inconnues. 

La neige sera-t-elle aux abonnées absentes comme en décembre 2019 et surtout quelle sera la situation sanitaire en France ? Les Français auront-ils la possibilité de se déplacer pour les fêtes de Noël ou le confinement sera-t-il toujours d’actualité ? Beaucoup de questions, sans réponses. Alors pour attirer les clients locaux, les promotions sur les forfaits annuels ont été prolongées d’un mois jusqu’au 15 décembre. L’ouverture de la station est prevue le premier week-end de décembre mais elle sera soumise aux aléas de l’enneigement. La date importante pour la station reste le 19 décembre, avec l’arrivée prévue des premiers vacanciers de Noël.

Auront-ils le droit de profiter du bon air de la montagne après un second confinement ? C’est tout l’enjeu de ce début de saison car même sans neige, la fréquentation de la station pour les fêtes de fin d’année tourne entre 50 et 60 % des capacités d’accueil. Après un été exceptionnel et l’envie des vacanciers de decouvrir une destination familiale sans tourisme de masse, Métabief espère poursuivre sur cette lancée.

Nous vendons des vacances à la montagne et pas au ski. Nous n’avons pas qu’une seule corde à notre arc même si la situation est pour le moment très compliquée. Nous avons l’habitude des débuts de saison compliqués. Tout est fait aujourd’hui pour nous tenir prêt à accueillir les premiers clients. Nous sommes vraiment confiants.

Cyrielle Viey, Office du Tourisme de Métabief

La station mise beaucoup sur sa clientèle locale et de proximité. On peut venir de Dijon pour une journée de ski en famille. En ce qui concerne l’hôtellerie et les locations d’appartements, la situation est plus inquiétante. Les vacanciers attendent encore l’évolution de la situation sanitaire et un éventuel déconfinement pour planifier leur semaine à Métabief. Habituellement, les réservations débutent après les vacances de la Toussaint.

Un avenir encore dans le brouillard pour Métabief qui espère voir ses premiers skieurs à la mi-décembre

© Tourisme-Métabief

La station du Haut-Doubs travaille en ce moment à la mise en place d’un protocole sanitaire sur les pistes. Qu’on se rassure, le gel hydroalcoolique ne devra pas être appliqué sur les gants. Néanmoins, le masque sera sûrement obligatoire dans les queues et sur les télésièges. Il en sera de même dans tous les commerces. Une attention toute particulière sera mise en place chez les loueurs de matériel de ski.

Le brouillard s'est levé et à laissé place au soleil sur le Morond. Un signe peut-être pour le personnel inquiet de ce début de saison qui s'approche à grand pas.

Le brouillard s’est levé et à laissé place au soleil sur le Morond. Un signe peut-être pour le personnel inquiet de ce début de saison qui s’approche à grand pas.

© Tourisme-Métabief

Le personnel des pistes sous la direction de Sylvain Philippe se tient prêt à l’arrivée la neige et des premiers skieurs. Pour cette nouvelle saison, Métabief a accentué son image de station familiale. L’accessibilité pour les débutants a été améliorée sur le secteur de Superlongevilles avec des téléskis plus adaptés. Une piste bleue a été aménagée sur le secteur de Piquemiette pour éviter la vertigineuse piste noire. 

Reste plus qu’à attendre les premiers flocons et surtout une amélioration de la situation sanitaire au niveau national pour retrouver les joies de la montagne pour le fêtes de Noël.

 



Source France 3

Autres articles

Coronavirus : pas d’escales à Sète pour les bateaux de croisières cette année

adrien

la Bretagne plébiscitée cet été par les Français

adrien

malgré l’obligation, touristes et fêtards sortent sans masque

adrien

Déconfinement : pas de date de réouverture fixée pour le centre de la mémoire d’Oradour-sur-Glane

adrien

Déconfinement : réouverture d’une trentaine de sites touristiques en Indre et Loire dès le 11 mai

adrien

Coronavirus : le département de l’Ardèche soutient l’idée d’un chèque tourisme pour cet été, une démarche solidaire

adrien