Image default

Marseille se met au vert, découvrez un Marseille tourné vers l’environnement


Depuis quelques années, la ville se positionne sur des actions qui répondent à des besoins durables. Avec ses 10 000 hectares de nature protégée dont plus de 1 000 en centre-ville, les initiatives éco-citoyennes se multiplient pour produire du bio et du local.

Pour la rentrée 2021, les Chroniques Méditerranéennes et Nathalie Simon vous emmènent découvrir un Marseille tourné vers l’environnement, un Marseille Vert !

Pour commencer, quoi de mieux que de se rendre au lycée des Calanques, où les étudiants peuvent suivre des formations qualifiantes dans un environnement unique. Nathalie rencontre Adrien et Paul, professeurs du lycée.

Entre cours de plongée pour observer les peuplements de poissons et cours dans les jardins du lycée pour apprendre les sciences et les techniques de l’agronomie, tous sont engagés dans le développement durable et le respect des écosystèmes présents autour de Marseille.

Ensuite, direction le centre-ville pour percer le mystère de la première champignonnière urbaine de Marseille. Nicolas y est producteur de champignons, ses spécialités sont le pleurote et le shiitake, un champignon japonais !

La production locale a permis de développer et relocaliser la vente de champignons bio sur le département des Bouches-du-Rhône. Un véritable voyage culturel et gourmand au cœur de Marseille.

Des pleurotes cultivés en plein centre-ville de Marseille grâce à du marc de café

© France Télévisions

Et ce n’est pas terminé, avec Ippei Uemura, grand chef cuisinier, Nathalie va apprendre à cuisiner le tartare de dorade japonais, au cœur du Vallon des Auffes ! Tous les secrets de son goût et de sa fabrication lui sont révélés dans la cuisine de son restaurant, le TABI.

Apprenez à cuisiner le tartare de dorade japonais avec Nathalie Simon et le grand chef cuisinier Ippei Uemura dans Chroniques Méditerranéennes

Apprenez à cuisiner le tartare de dorade japonais avec Nathalie Simon et le grand chef cuisinier Ippei Uemura dans Chroniques Méditerranéennes

© 13 Productions/France Télévisions

C’est un Marseille plus vert que Nathalie nous fait découvrir, mais également un Marseille plus propre. Elle rencontre Clémence, bénévole de l’association « 1 Déchet par jour » pour en savoir plus sur les actions menées par les volontaires.

Cette association sensibilise les citoyens pour les inciter à nettoyer et recycler les déchets qui polluent l’image et les rues de Marseille.

Nathalie Simon et Clémence, bénévole de l’association « 1 Déchet par jour » essayent de rendre Marseille plus propre

Nathalie Simon et Clémence, bénévole de l’association « 1 Déchet par jour » essayent de rendre Marseille plus propre

© 13 Productions/France Télévisions

Pour finir, c’est le quartier des Aygalades que Nathalie redécouvre après ces années de décharge à ciel ouvert. L’association « La cité des arts de la rue » a pris en charge la réhabilitation des 2000 mètres carrés de nature.

C’est également le cas d’une ancienne décharge de chantier à quelques pas des quartiers Est de Marseille. Quelques citoyens concernés ont restauré l’espace et ont aménagé une ferme urbaine pour produire du bio et du local au milieu des autoroutes.

Nathalie Simon rencontre les citoyens et l'association " La cité des arts de la rue" qui ont réhabilité une décharge en ferme urbaine bio

Nathalie Simon rencontre les citoyens et l’association  » La cité des arts de la rue » qui ont réhabilité une décharge en ferme urbaine bio

© 13 Productions/France Télévisions

Réagissez à l’émission avec #chroniquesmed

Une émission de 26 minutes réalisée par Nicolas Mastras.

Une coproduction France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur / 13 Productions.

Diffusion dimanche 12 septembre à 12h55.

Pour aller plus loin :

► Le lycée des Calanques

► Les champignons de Marseille

► Le restaurant Tabi

► L’association « 1 déchet par jour »

► L’association « La cité des arts de la rue »





Source France 3

Autres articles

on vous explique comment randonner et profiter des Pyrénées en toute sécurité

adrien

une traversée sous-fluviale rompue à Pont-du-Bois sur le canal des Vosges, la navigation interrompue

adrien

« un enterrement de première classe » pour les professionnels des Pyrénées

adrien

l’union des 4 départements pour attirer les vacanciers

adrien

Visitez le trois-mâts russe « Shtandart » ce week-end à Calais

adrien

Les petits paradis du Limousin : Collonges-la-Rouge et Beaulieu-sur-Dordogne

adrien