menez l’enquête avec Thibaut Branquart


La Bretagne regorge de trésors, de sites à découvrir. Aujourd’hui, direction les Landes de Lanvaux, au nord de Vannes et notre guide s’appelle Thibaut Branquart. Il est l’auteur des « Mys’terre du Golfe », sorte de carnet de route pour vous aider à en percer tous les secrets.

 

Un peu au nord de l’agglomération de Vannes, en s’enfonçant à l’intérieur des terres, les Landes de Lanvaux s’étendent sur un plateau d’une altitude modeste, certes, mais qui offre de jolis panoramas sur le Golfe du Morbihan. Une destination où vous pourrez également découvrir, perdus en pleine forêt, de nombreux vestiges de l’ère néolithique, des châteaux, des chapelles, des villages, un aérodrome, et pour chacun de ces lieux des histoires parfois étonnantes.

Tous ces lieux, ces histoires, Thibaut Branquart les connaît bien pour avoir créé les « Mys’Terre du Golfe ». Des livrets jeux pour des chasses aux trésors disponibles gratuitement dans les offices de tourisme. De Plaudren, en passant par Colpo, Grand-Champ, Brandivy et Monterblanc. Avec ses deux premiers opus, Thibaut Branquart nous invite à percer les secrets des Landes de Lanvaux. 

 

La forteresse de Largoët à Elven

la forteresse de Margoët et son monumental donjon octogonal.

la forteresse de Margoët et son monumental donjon octogonal.

© Fortress Adventure

« À Elven, La forteresse de Largoët a une très vieille histoire. Les premières traces du château remontent à près de mille ans. C’est un site aussi qui est très bien préservé, protégé par un écrin de verdure, au cœur d’une grande forêt. »

« Quand vous arrivez, il y a ce qu’on appelle la porterie, une vieille bâtisse où habitaient sans doute les métayers. Vous vous garez là et il vous reste une petite marche de 800 mètres à travers un large chemin forestier depuis lequel la forteresse apparaît progressivement. C’est un édifice extrêmement imposant avec un grand étang à côté et des douves vides mais dont l’ampleur est en rapport avec la construction. »


 

"On est vraiment dans une ambiance à la Game of Thrones"

« On est vraiment dans une ambiance à la Game of Thrones »

© Fortress Adventure

« C’est vraiment une forteresse médiévale telle qu’on l’imagine, avec son pont-levis, ses grandes murailles, et un donjon extraordinaire, deuxième plus haut donjon de France. On peut grimper quasiment tout en haut, par un énorme escalier hélicoïdal. On est vraiment dans une ambiance à la Game of Thrones. »

« C’est d’ailleurs, c’est en visitant le château  avec mon collaborateur, Thaddée Vieille-Cessay, que l’envie est venue de nous lancer dans la création de jeux d’aventure grandeur-nature. On s’est dit que le site méritait plus qu’une simple visite. »


La chapelle de Burgo à Grand-Champ

"Des vestiges au milieu desquels on peut se promener, un mélange de pierre et de verdure."

« Des vestiges au milieu desquels on peut se promener, un mélange de pierre et de verdure. »

© Fortress Adventure

« Au sud de Grand-Champ, la chapelle de Burgo se trouve elle aussi dans une zone forestière. Elle jouxte le camp militaire de Meucon et des panneaux signalent de faire attention. On peut néanmoins y accéder, il ne faut pas s’en inquiéter. » 

« La chapelle de Burgo date du XVIe siècle. En partie effondrée, cela reste un site magnifique avec toute une partie découverte, des vestiges au milieu desquels on peut se promener, un mélange de pierre et de verdure. »

« C’est un lieu empreint d’histoire aussi. Ici, s’étaient retranchés les Chouans de Cadoudal lorsque celui-ci combattait les armées Républicaines. »

 

Colpo, le bourg idéal de la princesse Napoléon

À proximité du bourg de Colpo, le château de la princesse Elisa Napoléon Baciocchi.

À proximité du bourg de Colpo, le château de la princesse Elisa Napoléon Baciocchi.

© Fortress Adventure

« Colpo n’est pas sur un site aussi impressionnant visuellement que la forteresse de Largoët ou la chapelle de Burgo. Mais son histoire est assez incroyable et peu connue. » 

« Il faut imaginer qu’à la fin du VVIIIe siècle, il n’y avait rien. Colpo n’était alors qu’un petit hameau situé un peu plus au nord du bourg actuel et dans lequel ne vivaient que quelques habitants. Un jour, à la demande de son cousin, Napoléon 3, la princesse Elisa Napoléon Baciocchi, petite fille de Napoléon III, se rend sur place. Ce dernier est peu apprécié des Bretons, il veut améliorer son image et envisage de faire une tournée dans la région. Il l’envoie pour tâter le terrain. »

« Très dynamique, la princesse est déjà impliquée dans de nombreuses activités agricoles. Quand elle découvre cette lande, elle décide d’acheter plusieurs centaines d’hectares de terre pour y lancer une ferme modèle, à la pointe de la modernité aussi bien sur le plan technique que social, et un bourg idéal. On peut encore voir à certains endroits des traces de cette histoire telles que l’aigle napoléonien sur la façade de la mairie, ou le tombeau de la princesse dans l’église du bourg. Elisa Napoléon Baciocchi a vécu à Colpo jusqu’à la fin de ses jours et des milliers de personnes étaient présentes dans le village le jour de son enterrement. » 


Allée couverte de Menguen Lanvaux à Plaudren

Située au sommet d’une petite colline boisée, le dolmen de Menguen.

Située au sommet d’une petite colline boisée, le dolmen de Menguen.

© Fortress Adventure

« Dans les landes de Lanvaux, se trouvent des sites mégalithiques de toutes sortes : des dolmens, des menhirs, notamment à Plaudren, un grand menhir qu’on appelle la Quenouille de Gargantua, et des allées couvertes. »

« Celle de Menguen, au nord de Plaudren se trouve dans un bois privé, mais on peut y accéder sans soucis. Construit sur un enrochement naturel, d’énormes dalles ont été assemblées. Quand on imagine leur poids, le fait qu’elles ont été déplacées parfois sur des centaines de mètres, voire des kilomètres, par des hommes il y a plus de 5 ou 6 000 ans, je trouve ça assez incroyable. »


 

L’aéroport de Monterblanc et ses vestiges de l’occupation allemande

Aéroport de Monterblanc, une base de bombardiers allemands pendant la guerre.

Aéroport de Monterblanc, une base de bombardiers allemands pendant la guerre.

© Fortress Adventure

« C’est un peu comme à Colpo, l’aéroport de Monterblanc n’est pas site exceptionnel, à première vue, mais il cache une histoire, celle de l’occupation allemande dès 1944. »

« À l’époque Monterblanc était un petit aérodrome civil, transformé en aéroport militaire par les Allemands pendant la Seconde Guerre mondiale. Un certain nombre de bombardiers partait de là, notamment pour participer à la bataille de Londres, puis pour protéger les sites allemands de Bretagne comme les bases de sous-marins de Saint-Nazaire ou Lorient. Et lorsque le débarquement a eu lieu, le site a joué un rôle important aussi. Vous aviez trois types de Bombardiers sur place, des chasseurs Messerschmitt, une grande flotte de bombardiers Focke-Wulf et Heinkel. C’était une base très importante. » 


 

Proche de la piste, des vestiges de l'occupation allemande.

Proche de la piste, des vestiges de l’occupation allemande.

© Fortress Adventure

« Depuis, l’aéroport de Monterblanc est redevenu civil. Certains grands hangars construits par les Allemands sont toujours là. Un musée de l’air et de l’espace a été créé dans l’un d’eux. Vous pouvez trouver également un certain nombre de blockhaus, et autres vestiges réhabilités par des associations locales : des abris souterrains, des réserves de munitions envahis par la végétation, mais qui sont en train d’être nettoyés, étudiés pour être mieux mis en valeur plus tard. »

 



Source France 3

Autres articles

En Bourgogne, les réservations dans les hôtels peinent à redémarrer

adrien

dans le Parc naturel de la Montagne de Reims, un projet vinicole inquiète et scandalise

adrien

plongez dans le monde imaginaire d’une forêt mythique avec Bruno Sotty

adrien

visites familiales historiques de la cité balnéaire du Grau-du-Roi

adrien

un guide des bunkers en Bretagne

adrien

Entre tourisme et football, dans les coulisses du Roazhon Park

adrien