où se situe la région Paca dans la course à la vaccination contre le Covid-19 ?



Avec 41,75% des habitants ayant reçu au moins leur première dose, la région Paca se situe légèrement derrière la moyenne nationale de 42,25%. En parallèle, la circulation virale continue de diminuer au niveau régional, avec le risque toutefois d’atteindre un plateau de la vaccination avant l’été. 

En Provence-Alpes-Côte-d’Azur, 2.110.987 personnes ont reçu au minimum leur première dose de vaccin, soit 41,75% des habitants le 7 juin, détaille le site CovidTracker. La couverture vaccinale de la population continue de s’étendre progressivement, facilitée par l’ouverture de grands vaccinodromes comme celui du Stade Vélodrome à Marseille.

Dans la totalité des régions de France métropolitaine, le nombre de personnes vaccinées a récemment dépassé la barre des 40%. La région Paca, toutefois, se classe plutôt en queue de peloton, devançant seulement l’Ile-de-France (40,25%) et les départements et territoires d’Outre-mer.

Elle n’est toutefois pas très loin de la moyenne nationale, qui tourne à 42,25% de la population, avec 28.310.571 personnes ayant reçu leur première dose.

Dans son dernier bulletin, l’Agence régionale de Santé Paca se félicite d’une baisse de la circulation virale, qui continue son ralentissement à l’échelle régionale. Le taux d’incidence est aussi tombé sous le seuil d’alerte de 50, passant à 47 nouveaux cas sur 7 jours pour 100.000 habitants. 

Au 8 juin, 1.283 personnes atteintes du Covid-19 étaient hospitalisées dans la région. 217 personnes sont actuellement en réanimation, preuve d’une baisse conséquente de la tension hospitalière.

Des craintes d’un plateau avant l’été

« Si la couverture vaccinale progresse chez les adultes les plus jeunes, le niveau atteint chez les plus âgés, certes élevé, n’augmente plus que très faiblement« , alerte toutefois Santé publique France. 

Ces dernières semaines, plusieurs épidémiologistes se sont inquiétés face à l’approche d’un plafond dans la vaccination à l’arrivée de l’été.

Malgré le rythme de croisière atteint par la campagne vaccinale, plusieurs vaccinodromes s’inquiètent aujourd’hui que des doses de vaccin soient perdues par manque de rendez-vous.  

De nombreuses personnes hésitantes ou éloignées du système de santé, dans la catégories des plus 80 ans notamment, n’ont pas encore reçu leur première injection. Pour y remédier, les spécialistes incitent à mettre l’accent sur la vaccination par les médecins de ville, plutôt que dans les grands centres. 

L’Agence régionale de santé, de son côté, dit faire aussi preuve de vigilance face à la circulation des variants et à la reprise progressive des activités, en particulier avec la troisième phase du déconfinement qui débute mercredi 9 juin.

Toujours selon les données de CovidTracker, il y a désormais 14.017.162 millions de personnes qui sont allés au bout du schéma vaccinal en France, soit 20,92% d’habitants. 





Source France 3

Autres articles

Déconfinement – Charleville-Mézières : trois idées pour s’aérer dans un rayon de 100 km

adrien

Les restaurateurs haut-viennois sans assurance, dans tous les sens du terme !

adrien

La renaissance d’un terroir viticole à Montfort dans les Alpes de Haute-Provence

adrien

Des campings sans contact ? Il va falloir gérer la reprise

adrien

pollution du Lez aux cyanobactéries : la baignade et la pêche interdites

adrien

les raisons de la colère

adrien