Image default

Premier embarquement vers les « perles du nord », la nouvelle activité hivernale du terminal croisière du Havre


Le Havre sera de novembre à avril port d’embarquement de 22 croisières de la compagnie italienne MSC. Pour être attractif et écologique, le terminal de la Porte Océane va bénéficier de 90 millions d’investissements.

Le terminal de la Pointe de Floride reprend des couleurs. L’activité croisières redémarre après 18 mois d’interruption due à la pandémie.

Une quarantaine d’escales de paquebot ont eu lieu les quatre derniers mois. 

Il n’y aura pas de trêve hivernale. Le Havre a été choisie par la compagnie MSC, comme « tête de ligne » (point de départ et d’arrivée) de la croisière vers des villes pittoresques du nord-ouest de l’Europe.

Le Havre fut pendant des décennies un grand port transatlantique. Des compagnies de croisières souhaitent aujourd’hui que ce terminal proche de Paris incite des Français à voyager en paquebot.

L’Allemagne et l’Angleterre comptent plus de 2 millions de croisiéristes, la France 600 000.

La nouvelle ligne hivernale du Havre vers les « Perles du Nord » est un voyage sur un thème familial, la découverte de villes comme Bruxelles, Gand, Hambourg « dans leur plus bel apparat avec les lumières et les marchés de Noël » , comme l’explique Patrick Pourbaix, président de MSC France.

La compagnie italienne avait noué des liens privilégiés avec le Havre. En 2017, elle y avait baptisé l’un de ses navires, et fait venir Sophia Loren.



durée de la vidéo : 01min 34

Au Havre, une nouvelle ligne hivernale pour le terminal croisières



©M. Weber, A.B Rombhot/France Télévisions

Les escales de paquebots ont des retombées économiques intéressantes pour la ville du Havre et les sites normands.

Ces géants des mers ont un revers, la pollution lorsqu’ils font fonctionner leurs groupes électrogènes à quai. L’impact environnemental d’une ville de 15 000 habitants.

Jean-Baptiste Gastinne, président de la communauté urbaine Le Havre Seine Métropole a annoncé  « des escales zéro fumée à partir de 2025. Les paquebots pourront se brancher à quai et arrêter de faire tourner le moteur au diesel »

L’électrification des quais commencera à partir de 2023 au terminal croisières.



durée de la vidéo : 01min 30

Au Havre, les paquebots en escale couperont bientôt leurs groupes électrogènes grâce à l’électrification des quais



©H. Guiraudou, J. Rousseau/France Télévisions

Sur le quai, un système mobile positionnera les prises en face de la prise de réception du navire.

90 millions d’investissements sont prévus au terminal croisières, pour l’électrification mais aussi la modernisation de tous les équipements de la pointe de Floride. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets





Source France 3

Autres articles

Privé « d’année blanche », Lukaz Nedeleg obtient son statut d’intermittent en contant sur les dunes et dans les rochers

adrien

forêt, littérature, art, des idées d’activités sans masque à faire cet été

adrien

Cabanes dans les arbres, yourtes … en Auvergne, les hébergements insolites à l’heure du déconfinement

adrien

Leur tour du monde à la voile s’achève à Dieppe après 5 ans de navigation

adrien

Arrêt des vols Bergerac-Londres et Brexit annoncent un « bad Christmas » pour les anglais de Dordogne

adrien

en 2020, le trafic passager s’effondre mais pas celui des marchandises

adrien