Image default

Quand le vélo devient un incontournable de la saison estivale en Bretagne


En Bretagne, les professionnels du tourisme sont plutôt contents de la saison estivale, malgré une météo très mitigée et le trouble semé par le pass sanitaire. Parmi les endroits qui tirent leur épingle du jeu, le canal d’Ille-et-Rance, notamment grâce à la mode du vélo, qui ne se dément pas.

Le chemin de halage qui longe le cours d’eau est très fréquenté en ces derniers jours de vacances d’été, par les cyclistes, randonneurs, ou promeneurs. Situé entre Rennes et Saint-Malo, c’est un lieu habituellement très prisé des gens du cru, mais qui commence à être connu plus largement. Le site des 11 écluses sur le canal d’Ille-et-Rance, à Hédé-Bazouges, est propice à la balade, à pied comme à vélo, mais aussi au tourisme fluvial. Le rythme au fil de l’eau y est particulièrement paisible, à l’écart des centres touristiques très fréquentés, des villes ou du littoral. « C’est hyper paisible, très tranquille, confirme ainsi Jérôme un touriste en provenance de Brest, qui y a passé la nuit sur un bateau, on est juste bercé par le roulis du bateau, c’est super ! »

 

La balade à vélo, « une activité phare » en Bretagne

La mode de la rando à vélo dope encore le tourisme le long du canal. Le vélo est en effet en plein développement depuis quelques années et la crise sanitaire a encore accentué la tendance avec des envies de retour à la nature, de rester dans l’Hexagone, tout en pratiquant une ou des activités sportives. 

Un lieu fréquenté par les cyclistes et les promeneurs

© Julien Lanchas – France Télévisions

Le deux-roues reste donc « une activité phare » dans la région, indique le Comité régional du tourisme dans son bilan de fin de saison.

Les 27 compteurs installés sur les véloroutes et voies vertes ont ainsi enregistré 723 000 passages entre le mois de mai et la mi-août. Une fréquentation cependant en légère baisse cette saison compte tenu d’une météo particulièrement maussade (-7,6 % de fréquentation sur les voies vertes bretonnes). Le manque de chaleur et les intempéries au mois de juillet ont en effet terni le tableau, mais au mois d’août la situation s’est largement améliorée et le canal, sur terre comme sur l’eau, a connu une belle affluence.  

Le bilan précise d’ailleurs que sur l’ensemble de la Bretagne 77 % des professionnels labellisés Accueil Vélo sont satisfaits. Ce label Accueil Vélo garantit des services pour les cyclistes, hébergement, restauration, loueur et réparateurs de cycles notamment.

 

Satisfaction touristique liée à la pratique du vélo

Satisfaction touristique liée à la pratique du vélo

© FTV


Sortir des sentiers battus

« C’est un tourisme, qu’on observe et qui est vraiment croissant. Tous ceux qui cherchent à sortir des sentiers battus, à sortir des endroits très fréquentés, c’est un petit peu l’effet Covid », remarque Catherine Saint-James, observatrice privilégiée. Elle est aux premières loges depuis la maison éclusière de la Petite Madeleine, dont elle a fait un bistrot, un lieu d’hébergement, avec des logements insolites sur le canal, et de la location de vélos. « Et puis le canal d’Ille-et-Rance pousuit-elle commence à être connu. Il est très beau, il est bien entretenu, donc c’est apprécié ». Cet été, le canal a vu défiler des familles, des retraités, des sportifs, des Français beaucoup mais aussi des Belges, des Allemands et des Néerlandais. Et si la météo se maintient, l’arrière saison et cette fin d’été pourrait encore attirer de nombreux touristes au bord de l’eau, à vélo, à pied ou en bateau.

 





Source France 3

Autres articles

Le tourisme à l’arrêt depuis l’épidémie de Covid-19, les guides en danger

adrien

Privés de leur course, les organisateurs de l’Ardéchoise proposent des séjours touristiques à vélo en Ardèche

adrien

premier vol pour Air Catalogne, future compagnie aérienne 100 % locale

adrien

Coronavirus : une Corse bloquée au Maroc depuis plus de deux mois “J’ai vu partir impuissante des avions ”

adrien

Post-COVID : les hôtels de Champagne-Ardenne situés en zone rurale font grise mine

adrien

Documentaire. Bienvenus dans le royaume de Julie : végane et militante, elle se bat pour créer un bastion contre la maltraitance animale

adrien