Image default
Tourisme

Réouverture de l’aître Saint-Maclou, l’un des plus étonnants monuments de Rouen


Connu pour ses sculptures macabres, l’ancien cimetière de l’église Saint-Maclou, devenu ossuaire rouvre après un immense chantier de rénovation.

 

L’endroit était un peu secret, éloigné du trajet des touristes, et pas indiqué, si ce n’est par une petite enseigne en métal accrochée en hauteur.

Une école au milieu des morts…

Pourtant le monument, unique en Europe, voyait passer chaque année des dizaines de milliers de visiteurs. L’ancien ossuaire célèbre pour les os et têtes de mort alignées sur les poutres des bâtiments entourant une cour avait été transformé en école. Puis les étudiants des Beaux-Arts ont hanté les lieux de 1940 jusqu’au début du 21e siècle.

VIDEO : présentation, à l’époque où l’école des Beaux-Arts était encore là (en 2011) de l’aître Saint-Maclou par Jacques Tanguy, guide conférencier.

Fouilles et travaux

L’aître Saint-Maclou a ensuite été fermé au public pour d’importants travaux de rénovation et une nouvelle vocation pour en faire un lieu d’animations culturelles à côté d’ateliers d’artistes et d’artisans.

Le chantier de rénovation a commencé en 2016 par des fouilles archéologiques et des découvertes sur l’histoire des ossements présents dans le sous-sol. La présence de sépultures de victimes de la peste a ainsi été scientifiquement confirmée.  

Les travaux ont ensuite débuté (avec plus d’une douzaine de corps de métier) et se sont étalés sur une période de plus de deux ans, pour un coût de plus de 13 millions d’euros.

Réouverture au public

C’est le samedi 18 juillet 2020 que l’aître Saint-Maclou a accueilli ses premiers visiteurs après les longs travaux. Si tous les équipements ne sont pas encore terminés (le coronavirus et le confinement ont retardé certaines installations) le monument est rajeuni et mérité d’être redécouvert.

Il a beaucoup moins d’espaces végétalisés pour le rendre beaucoup plus libre d’accès et donc on peut le traverser davantage. Il met aussi davantage en valeurles façades. »

Gwenaëlle Salaün, chargée de suivi des travaux de l’Aître Saint Maclou

VIDEO – Juillet 2020- Réouverture de l’aître St-Maclou. Reportage : Marc Moiroud-Musillo et Emmanuelle Partouche (montage : Xavier Robert)

Restaurant, ateliers et spectacles

Avant l’ouverture d’un restaurant et l’installation (en août) d’ateliers de céramistes, l’aître Saint-Maclou va accueillir chaque weekend d’août des spectacles gratuits.

► Programme sur le site aitresaintmaclou.fr

Rouen : le clocher de l'église Saint-Maclou vu de la cour de l'aître Saint-Maclou.

Rouen : le clocher de l’église Saint-Maclou vu de la cour de l’aître Saint-Maclou.

© Emmanuelle Partouche / France Télévisions (image extraite d’une vidéo)

Pratique

Entrée par le 186 rue Martainville ou (et c’est nouveau) face au 32 de la  rue Géricault (au sud de la rue Eau de Robec et de Saint-Ouen)

  • Ouverture du lundi au dimanche, de 9h à 19h en accès libre et gratuit.
  • Visites guidées le samedi et le dimanche à 14h30 ou en nocturne le jeudi à 21h.

 

Une appli dédiée

Autre nouveauté 2020 : une application permet aux visiteurs de découvrir, en vidéo et en photos, l’histoire des lieux de façon très originale sur smartphone ou tablette.

La danse macabre sur mobile | Aître Saint-Maclou

Connectez-vous sur votre téléphone ou votre tablette sur : dansemacabre.app La danse macabre est une œuvre magnifique qui se contemple rarement. Sur smartphone, découvrez tous les secrets de l’aître Saint-Maclou et des morts dansant et farçant avec des personnages du passé. Photo 360° & Histoire du lieu Visualisez autour de…

 



Source France 3

Related posts

Découvrez les joyaux de la cité épiscopale d’Albi pour ses 10 ans au patrimoine mondial de l’UNESCO

adrien

Le réveil des moulins pour forger le cuivre nous offre un voyage dans le temps dans l’Aveyron

adrien

Coronavirus : sur le parvis de la cathédrale de Reims, les commerces sont au point mort

adrien