retour du masque obligatoire dans l’espace public après une flambée de cas de covid-19



Dès ce samedi 17 juillet, le port du masque sera à nouveau rendu obligatoire dans toutes les communes des Pyrénées-Orientales, au moins jusqu’au 2 août. Une règle qui s’applique dans tout l’espace public intérieur et extérieur, excepté à la plage. La consommation d’alcool est également interdite.

Après quelques semaines à l’air libre, les habitants des Pyrénées-Orientales vont devoir reprendre les bonnes habitudes en temps de Covid et porter à nouveau le masque dans tout l’espace public, même en extérieur. Seule la plage mais aussi les grands espaces naturels échappent à cette nouvelle directive.

Masque obligatoire et alcool interdit

La consommation de boissons alcoolisées sur la voie publique est également interdite. Seule la consommation d’alcool dans les bars ou restaurants reste donc possible. Une mesure qui rentrera en vigueur dès demain, samedi 17 juillet à 6 h, jusqu’au lundi 2 août à 6h dans toutes les communes du département.

Le ministre de la Santé Olivier Véran, avait annoncé que des mesures seraient prises rapidement dans les départements les plus touchés par la reprise épidémique. 24 heures après cette annonce, le préfet des Pyrénées-Orientales, Etienne Stoskopf, est donc passé à l’action ce vendredi matin en prenant ces deux arrêtés.

La crainte d’une quatrième vague

La situation sanitaire s’est fortement dégradée ces derniers jours en raison de la propagation très rapide du variant Delta. En France,16 départements ont déjà dépassé les seuils d’alerte. Et la situation des Pyrénées-Orientales inquiète tout particulièrement les autorités. Le taux d’incidence est passé de 12,7 pour 100.000 habitants le 02 juillet à 129,9 pour 100.000 habitants le 12 juillet.

Nous sommes à plus de 400 % de contaminations en une semaine avec un taux d’incidence de 210 pour 100.000 habitants.

Olivier Véran

Un chiffre inquiétant qui continue de fortement progresser. Ce jeudi, le ministre de la Santé Olivier Véran a affirmé que dans le département des Pyrénées-Orientales  « Nous sommes à plus de 400 % de contaminations en une semaine avec un taux d’incidence de 210 pour 100.000 habitants ».

L’inquiétude persiste en Occitanie, dans l’Hérault, en Ariège et en Haute-Garonne où le taux d’incidence remonte chaque jour.

Les flux touristiques pointés du doigt 

Selon l’Agence régionale de santé Occitanie, cette flambée s’explique notamment par la densité de population de le département catalan, comme ceux de l’Hérault et la Haute-Garonne aussi confrontés à une reprise, mais surtout par la hausse des flux touristiques et la proximité de la Catalogne, fortement touchée par le variant Delta.





Source France 3

Autres articles

les boutiques les plus attractives récompensées par un trophée du design

adrien

réactions dans les stations de ski de Franche-Comté

adrien

le massif du Jura mise tout schuss sur son atout, le ski nordique

adrien

dès 2022 il va falloir réserver pour accéder à la calanque de Sugiton

adrien

un dîner insolite avec le chef Ludovic Aillaud au pied des ruines du château de Boulbon

adrien

Découverte. Balade à vélo autour de Jumièges, sur la route des fruits

adrien