Sur le Larzac, la famille Arnal élève des chevaux dressés pour le spectacle équestre


Si vous aimez la nature et les chevaux, vous êtes au bon endroit ! Dans « Ô la belle vie », Sophie Jovillard rencontre les frères Arnal dans leur domaine de Gaillac. La famille a fondé un centre équestre dans le Larzac et s’est spécialisée dans l’élevage de chevaux Lusitaniens. 

« Ô la belle vie » s’invite en Aveyron, sur le plateau du Larzac, dans le parc naturel régional des Grands Causses. A Sauclières, Sophie Jovillard est attendue par la famille Arnal. La grande famille, se consacre à l’élevage de chevaux Lusitaniens, des équidés particulièrement adaptés au monde du spectacle. Une véritable passion commune, partagée autour d’un empire familial : le domaine de Gaillac. 

Chevauchée familiale sur les terres sauvages du Larzac 

Depuis 50 ans, la famille Arnal se consacre à l’élevage de chevaux Lusitaniens. D’abord, les parents, Loulou et Moune. Puis, leurs trois fils, les épouses et leurs cinq petits-enfants. Tous vivent ici, en famille, au domaine de Gaillac.

Loulou Arnal, doyen de la famille et fondateur du domaine de Gaillac, avec Sophie Jovillard.

© Grand Angle productions

Tombés dans le chaudron depuis leur tendre enfance, les trois frères, Michel, Olivier et Philippe, ont chacun leurs occupations centrées autour des équidés : la voltige, l’élevage, les randonnées, la forge ou le commerce des chevaux de dressage pour le spectacle et les compétitions sportives. Michel, le frère aîné, raconte à Sophie « On est passé d’un stade de cavalier amateur, à éleveur, puis cavalier professionnel et dirigeant d’un centre équestre comme aujourd’hui« .

Une saga familiale mais aussi une référence dans le monde du spectacle équestre, avec des noms comme Bartabas, Gruss, Zingaro, le cirque du soleil, etc.

Dans la famille Arnal, l’amour des chevaux se transmet de père en fils. L’histoire remonte à la guerre de 1914, quand l’arrière-grand-père s’engage dans la Cavalerie. Une révélation ! Loulou hérite de la passion de son père et achète dans les années 70, un petit hameau dans le Larzac pour monter un centre équestre. Un lieu devenu aujourd’hui, le domaine de Gaillac, avec ses 1400 ha de pâtures et ses 40 km de clôtures, pour un troupeau pouvant aller jusqu’à 350 chevaux.

La famille Arnal a fondé un centre équestre, mais aussi, un centre de vacances, un musée de traditions Aveyronnaises, un festival annuel et une ferme-auberge. Le domaine accueille plus de 30 000 visiteurs par an. Un véritable empire implanté au coeur des grands espaces.

Le Lusitanien : le cheval des arts du spectacle

Le cheval Lusitanien est le plus ancien cheval de selle au monde. Cou effilé, crinière abondante, robe blanche, crème, grise ou marron, le Lusitanien est beau et a fière allure. Originaire du Portugal, son nom est hérité des temps anciens. La Lusitanie, était le nom du Portugal au temps de la Rome Antique. Comme l’explique Olivier Arnal à Sophie : « Le Portugal est le seul pays au monde qui sélectionne les chevaux de spectacles ». Depuis des siècles, le spectacle taurin à cheval est très populaire au Portugal. Le pays comptabilise plus de quatre cents élevages de pur-sang Lusitaniens.

Chevaux Lusitaniens au domaine de Gaillac dans le Larzac

Chevaux Lusitaniens au domaine de Gaillac dans le Larzac

© Franck Flies

Une belle allure pour un fidèle destrier

Favoris des rois de la Renaissance au XVIIIème siècle par son panache et son élégance, le Lusitanien est aujourd’hui entièrement dédié au monde du spectacle. Il faut dire que le pur-sang Portugais a un CV irréprochable : obéissant, adaptable, gracieux, généreux. Un cheval polyvalent, endurant et réputé pour son excellente coopération avec ses amis les hommes.

La qualité du cheval Lusitanien est sa positivité. Quand on lui demande quelque chose, il dit oui.

Olivier Arnal, propriétaire du domaine de Gaillac

Un animal complet, mais ne vous y trompez pas, le bestiau a son petit caractère. Vif et fougueux, un cavalier avisé sera de mise. Avis aux amateurs !

« Ô la belle vie » : la tribu de Gaillac

Une émission présentée par Sophie Jovillard et réalisée par Laurent Desvaux. Une coproduction France 3 Occitanie/Grand Angle Productions

Diffusion le dimanche 7 février 2021, à 12h55

Sophie Jovillard entourée des chevaux Lusitaniens du domaine de Gaillac

Sophie Jovillard entourée des chevaux Lusitaniens du domaine de Gaillac

© Franck Flies

 

 

 

 



Source France 3

Autres articles

Au Ballon d’Alsace, « on s’attend malheureusement à une saison blanche »

adrien

les réservations pour les vacances de Noël ne décollent pas dans les stations de ski

adrien

hébergements insolites pour touristes curieux

adrien

Coronavirus et tourisme en Corse : comment s’annonce la saison d’été ?

adrien

une semaine avec les soigneurs du zoo de la Palmyre

adrien

Hôtellerie-restauration : dans le Puy-de-Dôme, pourquoi la saison estivale sera décisive

adrien