Image default

Un été en Pays de la Loire, un bilan touristique au beau fixe malgré le covid


Les vacances sont finies. On a rangé nos serviettes de plage, la crème solaire et autre matériel de camping. Mais qu’en est-il de cette saison touristique sous covid, quel est le bilan des professionnels du secteur ? Réponse dans Enquêtes de Région, ce mercredi 15 septembre à 23h25.

C’est la fin de l’été. Un été 2021 particulier placé sous le signe du covid.

Cette année, dans nos sacs de plage, avec la serviette et les lunettes de soleil se sont côtoyés le masque et le pass sanitaire. Et que dire de cette météo bien capricieuse, qui nous a fait troquer notre tee-shirt préféré contre une polaire bien chaude.

Mais cette crise sanitaire a-t-elle fait de l’ombre à la saison touristique dans les Pays de la Loire ? 

Dans ce nouveau numéro d’Enquêtes de Région, Mathieu Guillerot et toute son équipe sont allés à la rencontre de professionnels du tourisme, de politiques, de campeurs, pour dresser un bilan de cet été en Pays de la Loire.

La plage des dames, un petit coin de paradis à Noirmoutier

© France Télévisions

Les Pays de la Loire ont fait face au covid 

La région des Pays de la Loire est une région attractive tant au niveau de son littoral, avec ses plages, que de ses campagnes qui favorise un tourisme vert comme la Loire à vélo. Sans compter les grandes villes qui profitent d’un engouement pour un tourisme dit urbain, à l’image de Nantes et de ses environs.

C’est d’ailleurs à Trentemoult, près de Nantes, dans ce typique village de pêcheurs, aux maisons colorées que la présidente de la région, Christelle Morançais, nous attend.

Elle dresse un bilan globalement positif. Et décrit un secteur qui a su faire face à la crise du covid, même si certains professionnels sont encore sous perfusion grâce aux différentes aides.

Une petite rue typique du village de Trentemoult

Une petite rue typique du village de Trentemoult

© France Télévisions

L’appel de la plage

Le littoral vendéen, c’est 140 km de plages. Un atout majeur pour la région et qui a su encore une fois attirer de nombreux touristes.

Bien que les étrangers n’aient pas été au rendez-vous, les touristes français et les locaux ont pris plaisir à venir profiter de ces nombreuses plages qui s’étalent du marais breton au nord, à la baie de l’Aiguillon-sur-Mer au sud.

Direction la magnifique plage des Dames sur l’ile de Noirmoutier pour rencontrer Karen Alletru, la directrice de Vendée Tourisme.

Une interview les pieds dans le sable et la tête au soleil, pour tirer un bilan de cet été en Vendée, un département qui compte pas moins de 388 campings.



durée de la vidéo: 01 min 21

Le bilan des campings en Vendée [extrait « Enquêtes de Region »]

Les marais salants, l’or blanc de Guérande 

Guérande est connu dans le monde entier pour son sel.

Les marais salants avec ses paysages, sa faune et sa flore font la joie des amateurs de nature. Une vraie bouffée d’oxygène et de nature bienvenue après les différents confinements.

C’est donc dans une saline que se tient notre prochain rendez-vous. L’occasion pour nous d’observer le travail de Benoit, un paludier passionné, affairé à « trousser » son sel.

On y retrouve Emmanuel Blanc, directeur de Terre de Sel, la filiale touristique de la coopérative « le Guérandais ».

En tournage sur la saline de Benoit, le paludier

En tournage sur la saline de Benoit, le paludier

© France Télévisions

Un bilan mitigé pour certains professionnels

Pour des professionnels du tourisme, à l’image de restaurateurs ou hôteliers, le soleil de l’été n’a pas brillé de mille feux.

Certains ont vu une chute de leur chiffre d’affaire et de leur fréquentation. D’autres ont dû faire face à une pénurie de main d’œuvre, à la désertion de la clientèle ou à une mise en place parfois compliquée du pass sanitaire.

Catherine Quérard, la présidente Grand Ouest du groupement national indépendants de l’hôtellerie et de la restauration, nous en dit plus.



durée de la vidéo: 00 min 53

Les effets du confinement sur la restauration [Extraits « Enquêtes de Région »]

La gueule de bois des patrons de discothèques

C’est pour les gérants de boîtes de nuit que la fermeture liée à la crise sanitaire a été la plus longue.

16 mois de fermeture, 16 longs mois où les enceintes sont restées silencieuses.

Pour eux, la réouverture du 9 juillet n’a pas été simple, et le pass sanitaire n’a pas arrangé les choses. La vaccination des jeunes est un véritable enjeu pour la suite de leur activité.

On a donc fait un tour en boîte, au Garden à Guérande, pour rencontrer Christian Jouny, le délégué général du syndicat national des discothèques et lieux de loisirs.



durée de la vidéo: 00 min 38

Après 16 mois de fermeture, la vaccination au secours des discothèques

Pour les professionnels du tourisme, l’enjeu maintenant c’est l’arrière saison. Depuis quelques années, le mois de septembre est égal en terme de fréquentation au mois de mai.

Espérons que le soleil soit de la partie !

 

►Également dans l’émission des reportages sur :

  • La Loire à vélo
  • Le quotidien dans un camping des Sables d’Olonne
  • Le tourisme urbain à Nantes
  • L’absence des touristes anglais aux 24h du Mans
  • Une journée au parc d’attraction Papéa
  • Les discothèques et le pass sanitaire
  • L’écotourisme dans les Mauges

Enquêtes de région, le bilan touristique en Pays de la Loire, c’est à voir mercredi 15 septembre à 23h25 sur France 3 Pays de la Loire.





Source France 3

Autres articles

Déconfinement : réouverture d’une trentaine de sites touristiques en Indre et Loire dès le 11 mai

adrien

ils anticipent la fin du confinement

adrien

Dans l’Aveyron, les anciens haras de Rodez accueillent tout l’été un marché des producteurs dans un site majestueux

adrien

Le tourisme dans le secteur des Trois Frontières reprend doucement et compte sur ses voisins suisses et allemands

adrien

« on peut ouvrir mais les clients ne peuvent pas venir »

adrien

Menés par un havrais, des hôteliers lancent la fronde contre les sites géants de réservation en ligne

adrien