Image default

un jeu sous forme d’enquête policière pour découvrir le patrimoine d’Obernai


L’office du tourisme d’Obernai (Bas-Rhin) propose depuis les vacances de la Toussaint un jeu bien particulier, sous forme d’enquête policière. À l’aide d’un simple téléphone portable, il faut retrouver la trace… du bâton de Sainte-Odile. De quoi (re)découvrir le patrimoine local.

Ce n’est pas l’orange du marchand qu’on a volé, mais le bâton de Sainte-Odile. Et c’est à vous de le retrouver en menant l’enquête dans la très touristique Obernai (Bas-Rhin).

De quoi parle-t-on ? D’un jeu sous forme d’enquête policière. Il est destiné à faire découvrir le patrimoine d’Obernai de manière originale.

Ce jeu est disponible depuis les vacances de la Toussaint 2021. L’enquête se fait dans le centre-ville (visible sur la carte ci-dessous), à pied (pas besoin de moyen de locomotion). Elle est censée durer 1h30. 

Estelle Danancher, chargée de développement et de marketing à l’office du tourisme d’Obernai, a éclairé France 3 Alsace sur ce concept (il s’agit d’une première dans cette ville). « Ce jeu, c’est ‘À la recherche du bâton de Sainte-Odile’. Il se joue avec un téléphone [disposant d’une connexion Internet; ndlr], sans téléchargement d’une application : il suffit de flasher un QR code. »

« C’est un petit circuit, le jeu vous emmène dans la ville, en vous disant où aller. À chaque étape, il faut résoudre les énigmes, trouver les indices, écouter les témoins… et donc retrouver le bâton de Sainte-Odile. » Exemple avec l’une des premières étapes, située dans la cour Fastinger, à deux pas de la place du Marché. « Un audio démarre, le boucher parle et vous raconte ce qu’il s’est passé le jour de la disparition du bâton de Sainte-Odile. »

Dans ce jeu, « on joue clairement au policier » (ce qu’on voit dans la publication Facebook ci-dessous) : c’est le maire lui-même qui vous demande d’attraper le malandrin qui a dérobé cette relique. « Les retours de ceux qui ont fait le jeu entièrement sont positifs : ils aiment bien et ont redécouvert des endroits où ils n’allaient pas tout le temps. » 
 

Les trois premières étapes du jeu sont gratuites, pour mettre l’eau à la bouche. Il faut ensuite payer six euros (tarif promotionnel de lancement jusqu’au 31 décembre, qui passera ensuite à huit euros). « À noter qu’il faut payer six euros une seule fois, pour un téléphone. Ce n’est pas six euros par personne. » Car plusieurs personnes peuvent utiliser le même téléphone (« bien chargé ») en même temps. Le public principalement visé est d’ailleurs familial, et les enfants peuvent participer dès 10 ans.

« Vous payez simplement le service, comme vous payeriez un guide touristique qui vous ferait la visite. » En contrepartie, il n’y a pas de publicité intempestive au cours du jeu. Pour garantir une immersion totale.





Source France 3

Autres articles

sur le littoral picard, les finances des communes mises à mal par la Covid

adrien

Tourisme : une première étude régionale mesure l’impact de la crise sanitaire

adrien

les conséquences économiques de la fermeture des remontées mécaniques

adrien

Déconfinement : les acteurs du tourisme d’Auvergne soulagés par le plan de relance

adrien

Sans touristes internationaux l’été s’annonce compliqué pour les professionnels parisiens

adrien

En Charente-Maritime, dancings et boîtes de nuit reprennent vie… non sans mal

adrien