Image default

« Un jour, une porte » le jeu pour découvrir Aigues-Mortes autrement


Si on a 10 jours devant soi, on peut découvrir les 10 portes d’Aigues-Mortes! La cité fortifiée gardoise organise un jeu pour redécouvrir ses portes médiévales. Faute de pouvoir flâner sur les remparts fermés pour raison sanitaire, rendez-vous pour une petite balade ludique et remonter le temps. 

Ce jour-là, c’est la porte de la Reine qui va aiguiser la curiosité des joueurs. Rendez-vous à l’office de tourisme d’Aigues-Mortes. C’est là que la porte du jour est dévoilée. Un dépliant avec les anecdotes historiques et surtout l’énigme à découvrir à propos de chaque porte est confié aux visiteurs.

Pas de visite guidée en cette période de pandémie, mais des découvertes individuelles encouragées par l’office du tourisme d’Aigues-Mortes.

© F3 Pays gardois

Pour rejoindre la porte de la Reine, la famille Legoff, qui se prend au jeu, traverse la vieille ville d’Aigues-Mortes…ils viennent de Mayenne et bravent la pluie sans sourciller.

Malgré les bars et restaurants fermés, traverser Aigues-mortes a toujours son charme.

Malgré les bars et restaurants fermés, traverser Aigues-mortes a toujours son charme.

© F3 Pays gardois

Plonger dans l’histoire d’Aigues-Mortes

« Un jour, une porte » a été imaginé pour exceptionnellement rester au niveau du sol. Pas de balade sur les remparts ni dans les tours, situation sanitaire oblige, mais une incitation à lever la tête et distinguer chacune des portes, dont les noms évoquent tous une histoire.

Et l’on apprend que la porte de la Reine s’appelle ainsi parce qu’en 1622, le roi Louis XIII est entré dans la Cité par cette porte en compagnie de son épouse Anne d’Autriche.

La porte de la Reine et ses herses en bois, les seules à avoir été restaurées à Aigues-Mortes.

La porte de la Reine et ses herses en bois, les seules à avoir été restaurées à Aigues-Mortes.

© F3 Pays gardois

Les portes « marines » d’Aigues-mortes

Et ce n’est pas pas hasard si toutes les portes du sud de la ville portent des noms marins: C’est le long de ce front sud que s’amarraient les galères. Et c’est de là que Saint-Louis est parti en croisade.

Il y a la porte de la Marine, de l’Arsenal, des Galions (anciennement porte du Portalet, car tout près du port) et la porte de l’Organeau, du nom de cet anneau où les marins attachaient les amarres, et dont la trace est encore visible à l’entrée.

Mention spéciale pour la porte de la Gardette 

C’est la seule porte qui permettait d’entrer et de sortir d’Aigues-Mortes entre le milieu du XVI et la fin du XVIII, les autres étant murées. Et c’est toujours celle-ci qui est la plus utilisée de nos jours, notamment par les visiteurs.

La porte de la Gardette, la plus empruntée pour rejoindre le coeur de la cité d'Aigues-Mortes.

La porte de la Gardette, la plus empruntée pour rejoindre le coeur de la cité d’Aigues-Mortes.

© MaxPPP

Reste à découvrir la porte des Cordeliers, celle des Moulins, celle des Remblais et enfin celle de Saint-Antoine, ainsi nommée parce qu’elle jouxtait le cimetière Saint-Antoine où étaient enterrés les mineurs.

Faute de pouvoir visiter les tours et les 1 kms 600 de remparts, l’animation « un jour une porte » reste une alternative pour ces vacances de Noël. Le reportage à Aigues-Mortes d’Olivier Brachard et Audrey Delabre pour France3 Pays gardois.

 



Source France 3

Autres articles

Coronavirus : un fonds de 101 millions d’euros pour soutenir le tourisme en Occitanie

adrien

Boucles de la Mayenne et Tour de France, ce qu’il ne faudra pas rater

adrien

Sur l’île Vierge, l’ancien phare devient un gîte pour touristes en quête de nuits insolites

adrien

A VOIR. Vachement Normand : Villerville, un village d’artistes

adrien

Le festival des lanternes n’illuminera plus Gaillac, il devrait prendre ses quartiers à Blagnac fin 2021.

adrien

Emmanuel Macron à Bagnères-de-Bigorre et Lourdes, une visite pour promouvoir la relance économique

adrien