voyage vers l’Espagne et vacances en Catalogne, ce qui change au 7 juin



L’Espagne a mis en place à ses frontières un protocole sanitaire strict depuis la crise du Covid-19. Une pandémie qui a durement touché ce pays qui était la deuxième destination touristique au monde après la France, avant l’épidémie. Le 7 juin 2021, certaines règles changent. Explications.

L’Espagne se prépare à l’été et à l’afflux de touristes. Mais la pandémie est toujours là. La vaccination progressant un peu partout en Europe, notre voisin a décidé d’assouplir certaines règles à partir de lundi prochain pour faciliter l’accès des étrangers. Revue de détails.

Qu’est-ce qui change à partir du 7 juin ?

A partir de cette date – qui marque le coup d’envoi de la saison estivale de l’autre côté des Pyrénées – tous les étrangers vaccinés pourront entrer sur le territoire espagnol. Quelle que soit leur origine. C’est ce qu’a annoncé vendredi dernier le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez. Mais d’ici là, les déplacements transfrontaliers resteront encore très encadrés. Avec des règles strictes.

Quelles sont les règles en vigueur actuellement ?

Un test PCR effectué moins de 72h avant l’arrivée et dont le résultat doit être négatif, est exigé à l’entrée du territoire espagnol pour toute personne de plus de 6 ans. Une pénalité financière dissuasive est prévue en cas de non-présentation d’un test PCR négatif à l’arrivée.

Idem pour faire le chemin inverse. Les tests salivaires dont le prélèvement n’a pas été effectué en laboratoire, mais à domicile, n’autorisent pas le séjour.

Tout passager devant se rendre en Espagne par avion doit compléter un formulaire personnel et non transférable. Le voyageur reçoit un QR code associé à son voyage qu’il doit conserver sur son téléphone portable ou imprimer afin de pouvoir passer le contrôle sanitaire aéroportuaire.

Toutefois, ce test négatif n’est pas obligatoire pour plusieurs catégories de personnes. « Sont exemptés de cette obligation, les transporteurs routiers, les travailleurs frontaliers et les résidents des bassins de vie frontaliers dans un rayon de 30 km autour de leur domicile », indique le Quai d’Orsay sur son site internet.

Quelles obligations pour les propriétaires de résidences secondaires en Espagne ?

La circulation en France et l’accès à l’Espagne sont strictement encadrés et les contrôles aux frontières systématiques. Rejoindre une résidence secondaire ou une location de vacances ne font pas partie des motifs dérogatoires de circulation. Ce type de déplacement n’est pas considéré comme cas de force majeure, ni motif impérieux comme peuvent l’être en France l’aide à une personne vulnérable ou la garde d’enfant.

A partir du 7 juin, une fois vacciné, vous pourrez accéder à votre résidence secondaire et profiter de votre bien.

Et pour le retour en France ?

Un test PCR ou TMA (Transcription Mediated Amplification) de moins de 72 heures est obligatoire, même pour une journée passée en espagne, à partir de l’âge de 11 ans, pour passer la frontière et revenir sur le territoire français. Même si vous êtes vacciné contre le Covid-19, le test PCR reste obligatoire. Le test salivaire n’est pas accepté.

Attention en France, couvre-feu à 21h jusqu’au 9 juin, ensuite à 23h. Fin du couvre-feu le 30 juin.

 





Source France 3

Autres articles

GR34. L’érosion du littoral breton, à qui la faute ?

adrien

où se situe la région Paca dans la course à la vaccination contre le Covid-19 ?

adrien

Après Paris, les terrasses payantes à Dijon pour les restaurateurs ?

adrien

le tourisme fluvial va-t-il tirer avantage de l’épidémie de coronavirus ?

adrien

Les remontées mécaniques ouvertes aux mineurs inscrits dans des clubs, une surprise

adrien

La plage de l’île Vierge à Crozon interdite d’accès jusqu’à nouvel ordre

adrien