coavionnage

Les avantages du coavionnage

Il y a un an, la direction régionale de l’aviation civile (DGAC) avait mis en place des restrictions pour encadrer le coavionnage. Mais depuis, le Conseil d’État les a annulés soulageant ainsi les pilotes d’avions privés. En effet, cette réglementation avait stoppé l’activité du coavionnage en France alors même qu’elle est autorisée partout en Europe. Découvrons ensemble les avantages du coavionnage.

Le partage des frais

Le principe du coavionnage se rapproche de celui du covoiturage. En d’autres termes, les pilotes et les occupants partagent les frais concernant la location de l’avion, l’essence ou encore le coût du parking. De cette façon, les conducteurs réduisent les frais de cette passion onéreuse tandis que les passagers voyagent à moindre coût. Par exemple, une heure de vol à un prix de revient situé entre 160 € et 200 €. Les avions que l’on retrouve dans les aérodromes peuvent prendre jusqu’à 4 passagers. Finalement, si le vol est complet, l’heure coûte entre 40 € et 50 € par personne. Pour cela, le pilote prévoit son trajet et propose les places libres à des occupants qui voudraient effectuer le même trajet à travers des plateformes en ligne telle que Wingly.

La réglementation du coavionnage

Depuis 2016, il est obligatoire de détenir un certificat de transport aérien et d’une licence d’exploitation pour pouvoir proposer des services de coavionnage. Selon la DGAC, il existe deux types de vol :

  • Les vols circulaires : Ils sont réalisés par un pilote dans un rayon de 40 km du lieu de décollage. Il doit être titulaire d’un brevet en plus d’une expérience d’au moins 200 h de vol depuis l’obtention de sa licence. De plus, il doit avoir cumulé 25 h minimum au cours de l’année précédente.
  • Les vols de navigation : Ces vols servent à se rendre d’un lieu à un autre. Ils sont également réalisés par un pilote qui possède une licence professionnelle ainsi qu’une qualification de vol aux instruments ou d’instructeurs.

Voyager et se balader

Les vols en avion privé permettent aux passagers de découvrir des régions depuis les airs. En effet, il leur est possible de réaliser une balade aérienne autour d’un aérodrome. De cette façon, ils obtiennent une vue imprenable sur les reliefs, les paysages ou encore les châteaux de l’endroit où ils habitent. Cela peut aussi être un cadeau unique pour vos proches. De cette manière, vous leur permettez d’apercevoir leur région d’une façon très originale. Mais, les passagers peuvent également en profiter pour faire un peu de tourisme. En participant à un vol de navigation, ils peuvent ainsi se rendre dans une autre ville pour un week-end. Grâce à cela, ils peuvent découvrir un nouvel endroit à moindre coût.

Cependant, le coavionnage présente certaines limites qu’il est important de prendre en compte. Il est vrai que le tourisme des airs est conditionné à la météo. Donc, vous pouvez prévoir de partir pour visiter une ville, louer un logement sur place ou même réserver des excursions et tout de même restez sur le tarmac en raison du temps. Le coavionnage est une nouvelle façon de voyager. En effet, vous pouvez découvrir votre région d’un autre point de vue. Ou bien, vous pouvez partir dans une ville voisine à moindres frais. Cependant, la pratique est encadrée afin de sécuriser les passagers et les pilotes pendant les vols.

Autres articles

Vacances en Tunisie : quels sites visiter ?

administrateur

Montre à gousset pour la mode : quels sont ses différents atouts ?

Emmanuel

La montagne en été : des activités de plein air pour tous

administrateur

Choisissez la meilleure destination pour Camping

administrateur

Comment partir en vacances quand on est seul ?

Journal

Location d’une maison en bord de mer : choisissez l’Espagne !

administrateur