Visiter la Bolivie, 2 bonnes raisons d’y faire un tour

Située au cœur de l’Amérique du Sud, la Bolivie partage ses frontières avec des pays comme le Brésil, l’Argentine, le Chili, le Paraguay et le Pérou. Remarquable par sa population constituée à plus de 50 % d’Amérindiens, on y parle 37 langues, dont l’aymara et le quechua. Très attractif sur le plan touristique, on y visite certains des vestiges les plus remarquables de l’ancien Empire inca. Alors, envie de faire une escapade en Bolivie ? Voici 2 bonnes raisons de s’y lancer….

Aller à la rencontre d’une histoire qui s’établit sur plusieurs siècles…

Effectuer un voyage en Bolivie est une bonne occasion pour en apprendre beaucoup plus sur ce pays. Située au cœur de l’Amérique du Sud, l’histoire de la Bolivie commence avec les premières civilisations précolombiennes.

Sur place, les impressionnants vestiges de la civilisation de Tiahuanaco succèdent à ceux de l’Empire inca. Celui-ci englobait alors une bonne partie de la Bolivie actuelle. Aujourd’hui, quand on parle de Bolivie, on pense sans doute à l’Espagne.

En effet, la Bolivie est indépendante depuis 1825, grâce au leadership de Simon Bolivar, le même général qui libéra le Pérou, le Venezuela et la Colombie. Dans ce dernier cas, profitez des offres d’une agence de voyage en Colombie pour découvrir comment ce général participa à son indépendance.

Terre où mourut Ernesto Guevara alias le Che, la Bolivie est l’un des rares pays bolivariens d’Amérique. Elle a aussi un passé douloureux avec les guerres du Pacifique et du Chaco qui l’ont amputé de sa façade maritime.

Enfin, une visite de la Bolivie est une occasion pour apprécier l’une des meilleures politiques sociales d’Amérique…

Découvrir des sites naturels et historiques époustouflants…

Une escapade en Bolivie laisse à quiconque qui tente l’aventure des souvenirs inoubliables. Et pour garder un souvenir inoubliable de ce pays, quoi de mieux que de commencer son périple par La Paz. La Paz est la capitale de la Bolivie. Elle se situe à plus de 3000 mètres d’altitude dans la cordillère des Andes.

Depuis cette ville, vous pourriez vous offrir une virée dans l’Altiplano et prendre des photos du Titicaca. Vous aurez ainsi visité la capitale la plus haute du monde, mais aussi le lac navigable le plus haut sur terre. Non loin de La Paz, Sucre, la capitale officielle de ce pays est connue dans le monde pour son calme et ses maisons blanches.

À Potosí, par contre, vous aurez le privilège de visiter une ville dévastée. Symbole et témoin de son passé minier, La Casa Nacional de la Moneda vous plonge au cœur des XVIe et XVIIe siècles. À cette époque, Potosí était encore l’une des villes les plus prospères du monde. Aujourd’hui, elle est plutôt sur la liste du Patrimoine mondial en péril.

Et comme pour vous purifier, les eaux thermales de Tarapaya à 4070 mètres d’altitude vous gavent de ses vertus les plus curatives. Et si cela ne suffisait pas, une halte à la cathédrale de Potosí serait une occasion pour faire pénitence et contempler son imposante architecture surplombant la Plaza de Armas.

Enfin, après l’étape de Potosí, que vaut une escapade en Bolivie sans un arrêt dans le Salar d’UyuniUne pause photo au bord de la Laguna Colorada et une visite des geysers de Sol de mañana doivent également être intégrées à votre périple.

Alors, prenez votre temps et appréciez les merveilles de la nature. Car, de l’autre côté de la frontière, un voyage sur mesure au Brésil vous fera apprécier des paysages encore plus pittoresques.

Autres articles

Quels sont les événements culturels à ne pas rater à Cuba ?

administrateur

Trois lieux cultes à ne pas rater pour d’une visite touristique en Amérique latine

administrateur

5 lieux pour des vacances réussies à Fortaleza

Journal

Découvrir New York en 5 activités

administrateur